Prix de la citoyenneté du MICC au Centre de recherche-action sur les relations raciales et à son conseiller, le diplômé Aymar Missakila

29 Mai 2008 à 5H00

Le Centre de recherche-action sur les relations raciales, pour lequel Aymar Missakila, diplômé de l'UQAM (B.A. sciences juridiques, 1999), est conseiller, a remporté le Prix québécois de la citoyenneté 2008, dans la catégorie «Organismes à but non lucratif». Le prix a été remis lors d'une cérémonie tenue à la Salle du Conseil législatif de l'hôtel du Parlement, en présence de la ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, Yolande James. La ministre a rendu hommage à des citoyens et organismes pour leur contribution exceptionnelle à la pleine participation de tous les Québécois à l'édification d'une société pluraliste.

Le Centre de recherche-action sur les relations raciales a pour mission de promouvoir l'harmonie et l'égalité entre les races. À ce titre, il aide et défend des victimes de discrimination, contribue à l'éducation aux droits de la personne, favorise un meilleur accès à la justice et exige une meilleure responsabilisation des institutions quant au respect des chartes des droits. Le Centre cherche à éveiller les consciences contre les préjugés, la discrimination, l'intolérance, le racisme et l'exclusion.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE