La professeure Micheline Milot, lauréate du Prix de la Fondation Mattéi-Dogan/CNRS

8 Septembre 2008 à 19H14

Micheline Milot, professeure au Département de sociologie, recevra le 25 septembre prochain le Prix de la Fondation Mattéi Dogan et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) pour l'ensemble de ses recherches sur les questions de la laïcité et du pluralisme religieux. C'est la première fois que ces deux institutions prestigieuses attribuent un prix  à un chercheur du Québec. «Je suis surprise mais honorée, car les candidats étaient nombreux», souligne Micheline Milot.

La Fondation Mattéi Dogan et le CNRS décernent tous les deux ans sept prix à des chercheurs francophones de réputation internationale, pour l'excellence de leurs travaux dans divers domaines des sciences sociales. Chaque prix est accompagné d'une bourse de reconnaissance de 3 000 euros. La Fondation a pour but de promouvoir l'étude des grands problèmes des sociétés pluralistes dans une perspective comparative et interdisciplinaire. Elle vise aussi à soutenir financièrement des chercheurs rattachés à des établissements d'enseignement supérieur pour le développement de projets de recherche, l'organisation de colloques et la publication de travaux.

Rappelons que Micheline Milot a siégé au Comité conseil de la Commission Bouchard-Taylor et qu'elle coordonne le pôle de recherche «Religion et ethnicité» au Centre de recherches en études ethniques des universités montréalaises. Elle a publié récemment Laïcité en 25 questions aux éditions Novalis.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE