Les étudiants Marie-Hélène Chayer, Marie-Nathalie Martineau et Étienne Gaudette reçoivent la plus prestigieuse bourse de doctorat au Canada

5 Juin 2009 à 15H40

Trois étudiants de l'UQAM, Marie-Hélène Chayer, doctorante en psychologie, Marie-Nathalie Martineau, doctorante en sociologie, et Étienne Gaudette, doctorant en économique, ont reçu la plus prestigieuse bourse d'études supérieures au Canada, la Bourse Vanier.

Créé par le gouvernement canadien en septembre 2008, le Programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier attribue aux étudiants de doctorat exceptionnels des bourses de 50 000 $/an pour une durée maximale de trois ans. Ce programme vise à attirer et à retenir au Canada des doctorants de classe mondiale qui démontrent des compétences en leadership et qui ont obtenu d'excellents résultats dans leurs études supérieures en sciences humaines, sciences naturelles, génie ou sciences de la santé.

«Les résultats exceptionnels obtenus par nos trois étudiants de doctorat classent l'UQAM au 1er rang québécois et au 7e rang canadien des bourses Vanier du CRSH, a souligné le recteur Claude Corbo. Leurs réalisations sont des exemples pour l'ensemble des étudiants de l'UQAM et une source de fierté pour la grande communauté uqamienne. Je tiens à féliciter chaleureusement les lauréats pour leur réussite qui rejaillit sur l'Université tout entière.»

La valeur et le prestige associés aux bourses d'études supérieures du Canada Vanier sont comparables à la valeur et au prestige d'autres bourses reconnues, comme les bourses de la Fondation Cecil-Rhodes, au Royaume-Uni, ou les bourses du Programme Fulbright, aux États-Unis. Doté d'un investissement initial de 25 M $, ce programme est géré par trois organismes subventionnaires fédéraux, soit le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Cette année, le programme a attribué 166 bourses. Une fois entièrement mis en place, le Programme appuiera chaque année 500 étudiants.

***

Communiqué de presse

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE