Les professeurs Jorge Niosi et Josiane Boulad-Ayoub reçoivent les Prix d'excellence en recherche et en enseignement de l'Université du Québec

27 Août 2009 à 14H45

Le professeur Jorge Niosi, du Département de management et technologie, a reçu hier le Prix d'excellence en recherche et création (volet carrière) de l'Université du Québec, tandis que la professeure Josiane Boulad-Ayoub, du Département de philosophie, a obtenu le Prix d'excellence en enseignement (volet carrière). Les deux professeurs ont reçu des bourses totalisant 30 000 $.

Jorge Niosi
Premier titulaire d'une chaire de recherche du Canada en sciences administratives, Jorge Niosi est un précurseur dans le domaine du management de l'innovation et des changements technologiques. Détenteur d'un doctorat en sociologie de l'École pratique des hautes études et d'un doctorat en économie de l'Institut d'études du développement économique et social, de Paris, Jorge Niosi travaille à l'UQAM depuis 1970. D'abord professeur au Département de sociologie, puis au Département des sciences administratives, il enseigne au Département de management et technologie depuis 2000. En 30 ans de carrière, il a obtenu plus de 7,5 millions de dollars en subventions diverses. Ses travaux ont été soutenus, sans discontinuité, par des subventions majeures du CRSH, du FCAR/FQRSC et de différents ministères québécois. Il est l'auteur de 15 ouvrages, a dirigé 8 numéros spéciaux de revues et rédigé 45 chapitres de livres et 57 articles dans des revues avec comité de pairs.

En 1983, Jorge Niosi a obtenu le Prix John Porter pour son ouvrage sur les multinationales canadiennes. Membre de la Société royale du Canada depuis 1994, il a remporté, en 1999, le Prix de la meilleure communication sur un total de 300 présentations, lors de la conférence annuelle du plus important congrès en gestion de la technologie, l'International Conference on Management of Technology (IAMOT).

On peut lire l'entrevue réalisée avec le professeur Niosi à propos de son parcours professionnel.

Josiane Boulad-Ayoub
Détentrice de deux doctorats en philosophie, le premier de l'Université de Lyon III (doctorat d'état) et le second de l'Université de Montréal, Josiane Boulad-Ayoub est professeure de philosophie moderne au Département de philosophie de l'UQAM et titulaire de la Chaire UNESCO d'étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique, qu'elle a fondée en 1999. Madame Boulad-Ayoub a été directrice du module et du département de philosophie, et directrice fondatrice du certificat de premier cycle en sciences sociales. Depuis son arrivée à l'UQAM en 1979, elle a dirigé une soixantaine de mémoires et thèses, ainsi que 17 étudiants boursiers en stage postdoctoral. Elle a publié 44 livres, 54 articles scientifiques et supervisé 26 publications collectives.

Élue en 1995 à la Société royale du Canada, Josiane Boulad-Ayoub a été présidente de l'Association canadienne de philosophie, de la Société de philosophie de Québec, ainsi que de la Société de philosophie de Montréal. Elle a aussi été directrice de la revue internationale Philosophiques. En 1999, l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) lui a décerné le Prix en sciences humaines pour  l'ensemble de son oeuvre. Cette même année, la République française l'a élevée au grade d'officier de l'Ordre national des Arts et des Lettres. En 2000, elle a obtenu la bourse Killam du Conseil des Arts du Canada, la plus prestigieuse des bourses de recherche du Canada, pour poursuivre sa recherche sur le groupe des Idéologues et leur contribution à l'évolution économique et politique des sociétés démocratiques contemporaines. L'Université d'Oxford lui a également accordé un Visiting Scholar Fellowship.

Cercle d'excellence
Soulignons par ailleurs que les professeurs Laurier Lacroix (histoire de l'art) de l'UQAM et Hubert Wallot de la TÉLUQ ont été admis au Cercle d'excellence de l'Université du Québec. Il s'agit d'une reconnaissance symbolique décernée à une personne dont le travail et la performance, au cours de la dernière année, méritent d'être soulignés publiquement. Récipiendaire en 2008 du Prix Gérard-Morisset du Gouvernement du Québec, Laurier Lacroix poursuit actuellement une recherche sur l'art en Nouvelle-France dont les résultats seront présentés au Musée national des beaux-arts du Québec. Quant à Hubert Wallot, médecin, psychiatre et professeur en sciences de la gestion, l'Association des médecins psychiatres du Québec lui a décerné le Prix d'humanisme Jacques-Voyer pour sa contribution à l'organisme Les Pinceaux d'or, qui met l'art pictural au service des aînés et des personnes vulnérables.

***

Communiqué de presse

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE