L'étudiant Louis-Alexandre Martin et le diplômé Ludovic Spénard sont les grands gagnants de la saison 2008-2009 de l'émission Fais ça court!, présentée à Télé-Québec

27 Mars 2009 à 14H34

L'étudiant Louis-Alexandre Martin, inscrit au baccalauréat en droit à l'UQAM, a remporté avec son copain Ludovic Spénard (certificat en scénarisation cinématographique, 2002) la grande finale de l'émission Fais ça court!, présentée hier à Télé-Québec. Il s'agit d'une série accompagnant une trentaine de jeunes cinéastes dans leur exploration du septième art grâce à la production de courts métrages de fiction.

Chaque semaine, Fais ça court! suit quatre jeunes cinéastes. Les deux duos scénariste/réalisateur doivent réaliser un court métrage de fiction de deux minutes. Le lieu du tournage et les comédiens qui incarneront leurs personnages sont imposés et tenus secrets, ils ne leur sont révélés qu'à la toute dernière minute, devant l'œil attentif de la caméra. Les courts métrages sont conçus, filmés et montés en moins de trois jours! Lors de la quatrième journée, dédiée au visionnement, deux artisans professionnels accordent une cote d'appréciation à chaque court métrage. Les équipes passent ainsi à travers les étapes successives d'élimination.

On peut visionner les films de Louis-Alexandre Martin et Ludovic Spénard sur le site Web de l'émission.

Louis-Alexandre Martin
Diplômé de l'Institut national de l'image et du son (INIS) en 2003, Louis-Alexandre Martin a travaillé du côté de la télévision et a fondé sa propre maison, Sylab Production. Ses premières œuvres de court métrage (Au bout du fil et Présomptions) ont fait le tour des festivals québécois, et ses trois plus récents courts métrages ont joui d'une bonne visibilité en 2008 : Buddies (Fantasia et Juste pour rire), La loge (Fantasia) et La grande demande (Fantasia et Regard sur le court métrage au Saguenay). Louis-Alexandre met actuellement la dernière main au scénario de Redlight, comédie dramatique de 20 minutes déposée en production en 2008. Il a aussi élaboré, avec le concours de Téléfilm Canada, le scénario de Fjord, long métrage ayant pour thème le désœuvrement des jeunes en région.

«C'est un étudiant sérieux et assidu, qui fait preuve d'une grande curiosité intellectuelle et d'un solide esprit d'équipe», déclare Laurence-Léa Fontaine, professeure au Département des sciences juridiques. Louis-Alexandre Martin faisait partie de l'équipe de l'UQAM qui a obtenu le prix de la meilleure université francophone lors du Concours Gale 2009, en février dernier.

Ludovic Spénard
Après ses études en scénarisation cinématographique à l'UQAM, Ludovic Spénard a perfectionné ses capacités de réalisateur chez Main Film et ses techniques de direction d'acteurs aux Ateliers Danielle Fichaud et au John Strasburg Studio. C'est entre deux sessions scolaires qu'il a écrit et réalisé son premier court métrage, Théo : génétiquement modifié. Le film est applaudi dans de nombreux festivals et obtient la médaille d'or au festival Fantasia. Il remet ça l'année suivante avec Le diamant des damnés, court métrage qui jouit d'une distribution internationale (Troma Entertainment) et qui accumule les mentions d'honneur dans les festivals de genre. Il récidive avec En vérité, je vous mens!, qui récolte plusieurs prix, dont celui du meilleur court métrage au festival Fantasia. Viennent ensuite Noir, 800 mètres/seconde et Dors Simone (où Catherine Sénart tient le rôle d'une psychopathe), trois courts métrages indépendants applaudis dans les festivals d'ici et d'ailleurs. Ludovic travaille présentement à de nombreux projets, dont un nouveau court métrage et son premier long métrage.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE