La compagnie de danse du professeur Daniel Léveillé présentera trois œuvres à la Biennale de Venise

25 Mai 2010 à 14H27

La compagnie du professeur Daniel Léveillé,  du Département de danse, est invitée à présenter trois œuvres à la prochaine Biennale de Venise, les 30 et 31 mai. Il s'agit de ses chorégraphies Amour, acide et noix (2001), La pudeur des icebergs (2004) et Crépuscule des océans (2007), regroupées pour l'occasion sous l'intitulé Anatomie de l'imperfection ou Quand le corps passe aux aveux.

«Dans cette trilogie, la nudité dévoile l'âme humaine bien au-delà de la simple intimité physique, a indiqué M. Léveillé par voie de communiqué. La vie organique se lit à même la peau de danseurs soumis à d'impossibles exigences physiques. Aucune chance ne leur est donnée de se cacher derrière une quelconque expressivité ou forme esthétisante. C'est l'imperfection que l'on veut souligner. Elle pointe dans la difficulté d'exécution des mouvements, se creuse dans la répétition du geste et de l'effort. Méthodique mise à nu de l'essentielle vulnérabilité de l'être. Descente dans les profondeurs du corps archaïque qui expose la dimension implacable de la condition humaine.»

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE