Lancement de la Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec en biogéochimie du carbone des écosystèmes aquatiques boréaux

16 Juin 2010 à 17H53

chaire_recherche_HydroLa nouvelle Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec en biogéochimie du carbone des écosystèmes aquatiques boréaux a été lancée le 15 juin dernier à l'UQAM. Son titulaire est le professeur Paul Del Giorgio, du Département des sciences biologiques. La création de cette chaire a été rendue possible grâce à l'octroi d'un don d'Hydro-Québec et d'une subvention du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

 

Les rivières et les lacs représentent environ 20 % du territoire des vastes régions boréales du Québec. En raison de son éloignement, la caractérisation limnologique de ce territoire est encore fort peu connue. La mission de la Chaire sera de développer et d'accroître la compréhension du fonctionnement de ces écosystèmes aquatiques et en particulier, de leur rôle dans le cycle biogéochimique du carbone de la région. L'objectif visé est de développer des modèles régionaux de stockage de carbone et d'émission de gaz à effet de serre.

«Cette chaire, et je m'en réjouis, favorisera le partage des expertises entre les chercheurs universitaires et les intervenants tant des milieux gouvernementaux que privés, a déclaré le vice-recteur à la Recherche et à la création, Yves Mauffette. De plus, outre la contribution financière de nos deux partenaires, pour laquelle l'UQAM est très reconnaissante, je tiens à souligner leur apport important au développement du projet.»

«Au CRSNG, nous voulons faire du Canada un pays de découvreurs et d'innovateurs au profit de tous les Canadiens. Le Programme de professeurs-chercheurs industriels nous aide à réaliser cette vision. M. del Giorgio est un chercheur des plus productifs qui mérite de faire partie de ce groupe prestigieux. De plus, le programme de la chaire offrira d'excellentes possibilités de formation aux étudiants et aux stagiaires postdoctoraux», a pour sa part souligné Suzanne Fortier, présidente du CRSNG.

« L'UQAM a mis en place une équipe scientifique solide pour mener des recherches sur les phénomènes liés aux émissions naturelles de GES dans les milieux aquatiques. C'est pourquoi Hydro-Québec est fière d'apporter son soutien technique et financier à la réalisation de ce programme de recherche pour les cinq prochaines années, contribuant ainsi à l'avancement des connaissances dans ce domaine», ont soutenu de leur côté les représentants d'Hydro-Québec.

Le lancement de la nouvelle chaire a eu lieu en présence du titulaire, Paul Del Giorgio, ainsi que du vice-recteur à la Recherche et à la création, Yves Mauffette, du directeur de la Division de l'environnement et des ressources naturelles au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG ), André Isabelle, du directeur scientifique de l'Institut de recherche Hydro-Québec, Gaétan Lantagne, de la directrice - Barrages et environnement Hydro-Québec Production, Julie Sbeghen, et de la directrice générale de la Fondation de l'UQAM, Diane Veilleux.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE