Lancement de l'Observatoire compétences-emplois sur la formation continue et le développement des compétences

5 Mars 2010 à 17H48

observatoireLe Centre interdisciplinaire de recherche / développement sur l'éducation permanente (CIRDEP) de l'Université du Québec à Montréal et la Commission des partenaires du marché du travail ont lancé l'Observatoire compétences-emplois sur la formation continue et le développement des compétences, le 4 mars dernier, à l'UQAM. L'événement a eu lieu en présence du vice-recteur à la Recherche et à la création, M. Yves Mauffette, de la coprésidente par intérim de la Commission des partenaires du marché du travail et présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Mme Françoise Bertrand, de la doyenne de la Faculté des sciences de l'éducation, Mme Monique Brodeur, et de nombreux intervenants et chercheurs du domaine de la formation continue.

L'Observatoire sera dirigé par M. Paul Bélanger, professeur au Département d'éducation et formation spécialisées et directeur du CIRDEP / UQAM. La mission de l'Observatoire sera de soutenir la prise de décision et l'action des organisations, des partenaires et des praticiens du Québec. Il offrira un service de veille active, d'analyse comparative appliquée et de diffusion d'information portant sur les politiques et les programmes gouvernementaux et les pratiques innovatrices hors Québec dans les domaines du développement et de la reconnaissance des compétences et de la formation continue de la main-d'œuvre. L'Observatoire est soutenu financièrement par la Commission des partenaires du marché du travail.

«Je me réjouis de la création de cet observatoire qui favorisera le partage des expertises entre les chercheurs universitaires et les partenaires du marché du travail», a déclaré le vice-recteur Yves Mauffette. Il a aussi tenu à remercier chaleureusement la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) qui, par l'attribution d'une subvention, permet la mise sur pied de l'Observatoire.

«Le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre sont essentiels à l'amélioration de la productivité des entreprises, a pour sa part souligné Mme Françoise Bertrand. La mise en place de l'Observatoire permettra aux partenaires du marché du travail de disposer d'un outil supplémentaire pour enrichir leur réflexion sur les façons de faire et les moyens de soutenir le développement des compétences en entreprise et, plus particulièrement, au sein des PME. Pour bien cerner les enjeux et être en mesure de développer des stratégies et des programmes qui répondent à notre réalité, l'Observatoire aura certainement un apport très riche.»

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE