Entente de partenariat entre la Ville de Montréal (Espace pour la vie) et l'UQAM

1 Novembre 2011 à 5H00

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, et le recteur, Claude Corbo, ont signé hier une reconnaissance officielle de l’Entente de partenariat entre la Ville de Montréal (Espace pour la vie) et l’UQAM, qui permettra de nombreuses collaborations entre les professeurs et les étudiants de l’UQAM et les établissements publics montréalais d’Espace pour la vie. Cette annonce a été faite à l’issue du dévoilement, par le maire Gérald Tremblay, de son Plan d’action économique pour l’Est de Montréal 2011-2017, devant les membres de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, et le recteur, Claude Corbo, ont signé hier une reconnaissance officielle de l’Entente de partenariat entre la Ville de Montréal (Espace pour la vie) et l’UQAM, qui permettra de nombreuses collaborations entre les professeurs et les étudiants de l’UQAM et les établissements publics montréalais d’Espace pour la vie. Cette annonce a été faite à l’issue du dévoilement, par le maire Gérald Tremblay, de son Plan d’action économique pour l’Est de Montréal 2011-2017, devant les membres de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

À l’avant-plan : le recteur Claude Corbo et le maire Gérald Tremblay. À l’arrière-plan : les vice-recteurs de l’UQAM Robert Proulx et Yves Mauffette, ainsi que Richard Deschamps, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable des grands projets et du développement économique. Photo : Denis Bernier.

À l’avant-plan : le recteur Claude Corbo et le maire Gérald Tremblay. À l’arrière-plan : les vice-recteurs de l’UQAM Robert Proulx et Yves Mauffette, ainsi que Richard Deschamps, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable des grands projets et du développement économique. Photo : Denis Bernier.

L’Entente de partenariat vient encadrer la collaboration entre les deux organisations, l’UQAM et Espace pour la vie, qui regroupe le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium de Montréal. Cette entente, d’une durée de cinq ans renouvelable, permettra de faciliter la réalisation d’activités telles que l’administration de contrats de recherche subventionnés et développés conjointement; de mettre à la disposition des conseillers scientifiques d’Espace pour la vie un bassin d’étudiants intéressés à la recherche en environnement, en conservation et en développement durable. L’entente permettra également  le développement de nouveaux axes de collaboration, tels  le design urbain, la muséologie scientifique, le tourisme, les communications, l’éducation, etc.

Conformément à cette entente, l’UQAM et Espace pour la vie établiront d’autres ententes particulières de partenariat avec l’objectif de participer conjointement à des activités spécifiques de recherche ou d’encadrement. Les sept facultés de l’UQAM, de nombreux centres, groupes et chaires de recherche, les laboratoires, instituts et centres de diffusion de l’Université pourront ainsi entreprendre des projets avec les quatre composantes d’Espace pour la vie.

Le recteur de l’UQAM a été actif dans divers dossiers municipaux et communautaires, entre autres à la fin des années 80, alors qu’il présidait le Comité consultatif international du Biodôme de Montréal, a rappelé le maire Gérald Tremblay. Ce comité qui a siégé entre 1989 et 1992, aussi appelé «Comité des Sages», regroupait des experts reconnus pour la qualité remarquable de leur contribution, que ce soit à l'étude du vivant ou à l'éducation du public. Le regretté Pierre Dansereau, l’illustrateur et cinéaste Frédéric Back, le philosophe Jacques Dufresne, Albert Jacquard et le biologiste Henri Laborit étaient au nombre de ces «sages».

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE