Le professeur René Roy est nommé membre du Cercle d'excellence de l'Université du Québec

31 Août 2011 à 15H50

René RoyRené Roy, professeur au Département de chimie, a été nommé membre du Cercle d'excellence de l'Université du Québec. Ce titre souligne l'apport et la contribution remarquables de professeurs, chercheurs, gestionnaires et membres du personnel du réseau de l'Université du Québec.

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en chimie thérapeutique et chercheur de réputation internationale, René Roy est un spécialiste de la chimie médicinale. Également directeur et fondateur de PharmaQAM, un centre de recherche institutionnel axé sur la découverte de nouveaux médicaments, il est l'auteur de près de 270 publications et titulaire de quatre brevets. Le chercheur a contribué à la création et à la commercialisation de deux vaccins contre la méningite, dont le vaccin synthétique contre la bactérie Haemophilus influenzae de type B (HIB), élaboré en collaboration avec le chercheur cubain Vicente Guillermo Verez Bencomo. La bactérie responsable de la pneumonie et de la méningite de type B tue entre 400 000 et 700 000 enfants dans les pays en développement. Depuis janvier 2005, le vaccin est administré gratuitement à tous les nouveau-nés cubains.

Professeur à l'UQAM depuis 2003, René Roy travaille actuellement à l'amélioration de la composition d'un prototype de vaccin contre le cancer du sein et poursuit ses travaux au sujet de la construction d'architectures moléculaires appelées glycodendrimères, qui permettent de contourner le problème de la résistance aux antibiotiques. Ces travaux lui ont d'ailleurs permis de figurer au palmarès des Dix découvertes de l'année du magazine Québec Science, en 2008.

Le professeur Roy a reçu de nombreux prix durant sa carrière, notamment le prix Léo-Pariseau de l'ACFAS pour sa contribution à l'avancement des connaissances en chimie thérapeutique (2010), le Prix de carrière scientifique de la Fondation des étoiles (2008), la Médaille d'or de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (2007) et le prix Tech Museum-Innovation Benefiting Humanity (2005), conjointement avec le chercheur Vicente Guillermo Verez Bencomo.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE