Signature d'un protocole d'entente cadre entre l'UQAM et l'Université de Caen Basse-Normandie

17 Juin 2011 à 18H14

Rachad Antonius, Gilles-Éric Séralini, Johanne Saint-Charles, Frédéric Lemarchand, Louise Vandelac, Jean-Karl Deschamps, Sylvain Saint-Amand. <br>Photo : Denis BernierL'UQAM et l'Université de Caen Basse-Normandie ont conclu dernièrement une entente cadre de coopération scientifique, notamment dans les domaines touchant l'environnement. Cet accord vise à favoriser la réalisation de projets de recherche conjoints, des échanges de professeurs et d'experts pour des missions d'enseignement et de formation, l'offre de stages d'études et de perfectionnement pour des étudiants, la réalisation de cotutelles de thèse, ainsi que des publications conjointes et des échanges d'expériences.

D’une durée de cinq ans, l’entente est renouvelable après évaluation. Elle permet d’officialiser une coopération qui existe déjà entre les partenaires, plus particulièrement entre, d’une part, l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, dirigé par la professeure Louise Vandelac, le Département de sociologie, dirigé par le professeur Jean-Marc Fontan, le Centre de recherche interdisciplinaire sur la biologie, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE) de l’UQAM, dirigé par la professeure Johanne St-Charles et, d’autre part, trois groupes de recherche de l’Université de Caen Basse-Normandie. Ces groupes sont le Comité de recherche et d’information indépendante sur  le génie génétique (CRIIGEN), sous la direction de Gilles-Éric Séralini, le Centre d’étude et de recherche sur les risques (CERREV), dirigé par Didier Le Gall, et le Pôle risque de la Maison de la recherche en sciences humaines, co-dirigé par Frédéric Lemarchand et Gilles-Éric Séralini. Le protocole d’entente est ouvert aux professeurs-chercheurs de toutes disciplines, qui verront un intérêt à développer des projets de coopération.

Fréquentée par plus de 24 000 étudiants répartis sur des sites de formation couvrant l’ensemble du territoire régional (Caen, Cherbourg, Alençon, Saint-Lô, Vire et Lisieux), l’Université de Caen Basse-Normandie regroupe près de 1 400 enseignants et chercheurs, ainsi que 50 unités de recherche.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE