Deux oeuvres étudiantes ornent des palissades du futur CHUM

21 Août 2012 à 16H14

Deux œuvres des étudiantes Maude Paquette-Boulva, du baccalauréat en design graphique, et Anne-Renée Hotte, de la maîtrise en arts visuels et médiatiques, ornent des palissades du chantier du futur Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Réalisée en partenariat avec l’UQAM, selon une conception graphique du CHUM, cette galerie publique à ciel ouvert animera dès aujourd'hui les rues Saint-Denis et Sanguinet, ainsi que l’avenue Viger, et ce, jusqu’à la fin des travaux du nouveau CHUM prévus pour 2016.

Dissonance de Maude Paquette-Boulva dresse un portrait d'une société réduite à sa plus simple expression, où les vies cheminent côte à côte et où les liens tissés perdurent. L'œuvre cherche à mettre en lumière les joies et les peines, ainsi que le bien et le mal, qui font partie intégrante de toute vie humaine. La série photographique L’alliance des pôles d’Anne-Renée Hotte a mis sept ans avant de voir le jour. Elle est constituée de 13 photographies ayant pour thème les relations familiales. Ces œuvres ont été réalisées sous la coordination de Serina Tarkhanian, designer multidisciplinaire et diplômée de l’UQAM, et sous la supervision des professeurs Maurice Cloutier, directeur de l’École de design, et Jean Dubois, de l’École des arts visuels et médiatiques.

«Participer à des projets d’intégration de l’art à la ville permet non seulement de sortir la création artistique de l’enceinte de l’Université, mais aussi de partager cette création avec la population, souligne le recteur de l’UQAM, Claude Corbo. Il s’agit de l’une des nombreuses manières par lesquelles l’UQAM participe au mieux-être de la collectivité.»

On peut voir une vidéo des œuvres sur You Tube : www.youtube.com/watch?v=4BH43oJ5AnI&;feature=plcp

PARTAGER