Identité religieuse : un projet de recherche de Mona Abbondanza obtient un prix aux États-Unis

14 Septembre 2012 à 11H23

La professeure Mona Abbondanza, du Département de sciences des religions, a obtenu le prix de recherche Jack Shand Research Award 2012, octroyé par la Society for the Scientific Study of Religion (États-Unis), pour un projet de recherche jugé prometteur.

Professeure à l'UQAM depuis juin 2001, Mona Abbondanza est spécialisée en psychologie de la religion et de la spiritualité. Sa recherche porte sur l'identité religieuse et areligieuse et s'intitule Self-Importance of Religious and Irreligious Identities: their Link to Universal Values and Moral Regard toward Out-Groups. «La pratique religieuse et l'appartenance à un groupe religieux sont les mesures classiques utilisées pour déterminer la religiosité des individus en recherche, explique-t-elle. Aujourd'hui, toutefois, on observe des personnes se disant religieuses ou spirituelles sans pratique ou appartenance  groupale, ou encore se disant areligieuses sans appartenance groupale.»

Comment étudier la religiosité ou l'areligiosité des personnes en l'absence de pratique ou d'appartenance? «Nous utiliserons dans cette recherche le concept d'identité maître ou Higher Order Identity, une façon de concevoir le soi comme identifié aux représentations plus abstraites des réalités sociales. Nous adapterons la mesure de l’importance pour soi de ces identités maîtres à l’étude des identités religieuses (bouddhiste, chrétienne, hindou, juive, musulmane) et areligieuses (athéiste, agnostique). Nous explorerons finalement le lien entre l’importance pour soi de ces identités religieuses et areligieuses et deux variables liées aux relations intergroupes harmonieuses, soit l’importance attribuée aux valeurs universelles et le regard moral envers les membres de hors-groupes religieux et culturels.»

La chercheuse vise un échantillon de 600 participants en provenance de deux pays américains et de deux pays européens.

PARTAGER