La professeure Danielle Julien honorée par la communauté LGBT

24 Octobre 2012 à 11H26

La professeure Danielle Julien, du Département de psychologie, a reçu le prix Hommage lors de la 9e édition du Gala Arc-en-ciel, qui souligne le travail des individus, des groupes ou des réseaux au service de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre (LGBT), ainsi que leur contribution à une société plus égalitaire. Ce prix, décerné par le Conseil québécois des gais et lesbiennes (CQGL), un organisme de défense des droits et libertés, récompense une personne pour sa contribution exceptionnelle à la communauté LGBT du Québec.

Line Chamberland, professeure au Département de sexologie et titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie de l'UQAM, a aussi profité de l'occasion pour annoncer la création d'une bourse d'excellence en l’honneur de Danielle Julien. D'une valeur de 8 000 $, cette bourse d’excellence de la Chaire de recherche sur l’homophobie sera décernée annuellement à un doctorant dont les recherches portent sur les minorités sexuelles. Les fonds proviennent des dons versés à la Fondation de l’UQAM pour la Chaire.

Pionnière des recherches sur l’homosexualité, Danielle Julien s'intéresse notamment aux couples gais et lesbiens et aux familles avec parents homosexuels. Détentrice d'un doctorat en psychologie de l'UQAM, elle a publié plus de 60 articles scientifiques, près d’une trentaine de chapitres de livres et plus de 140 communications scientifiques. La professeure a entre autres milité pour le mariage entre conjoints de même sexe, pour l’accès à la procréation assistée pour les lesbiennes et pour l’adoption homoparentale. Danielle Julien a dirigé notamment une équipe de 25 chercheurs canadiens pour le projet intitulé «Sexual Vulnerability Resilience». Ce projet, qui s'est échelonné sur cinq ans (2006-2011), a été subventionné par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et par le Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC).

 

PARTAGER