Le recteur Claude Corbo s'adresse à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

31 Octobre 2012 à 16H50

À l’occasion d’un déjeuner-causerie Desjardins – Les voix d’affaires organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le recteur Claude Corbo a mis en relief la contribution fondamentale des universités, et tout particulièrement de l’UQAM, au progrès socioéconomique, scientifique et culturel de la métropole et du Québec.

Avec ses 42 000 étudiants, son corps professoral, ses chargés de cours, ses maîtres de langue et ses employés, avec ses quelque 230 000 diplômés, ses six facultés et son École des sciences de la gestion, l’UQAM joue un rôle de tout premier plan dans un contexte où les savoirs, leur accès et leur diffusion ont une importance décisive, où la concurrence internationale est vive et où la présence de diplômés hautement qualifiés contribue étroitement à la vitalité des organisations.

Les universités : un rôle clé pour l’avenir du Québec

Sous la forme d’un entretien mené par Bernard Derome, figure marquante de l’information télévisée au Québec, ce déjeuner-causerie a également été l’occasion pour le recteur Corbo de préciser ses attentes face au Sommet à venir sur les universités. Selon lui, le Sommet devra permettre de réaffirmer l’importance stratégique de la mission de formation, de recherche et de création universitaires, ainsi que de transfert des connaissances au service de toutes les composantes de la société québécoise. Le renforcement de l’accessibilité est également indispensable. Afin d’exercer pleinement leur rôle dans le développement socioéconomique, scientifique et culturel de la métropole et du Québec, les universités doivent pouvoir prendre appui sur des assises solides, soit une mesure appropriée d’autonomie institutionnelle responsable et imputable et un financement adéquat.

Une saine gestion

L’UQAM gère les fonds dont elle dispose de manière rigoureuse et responsable. Le recteur a annoncé le dépôt, par le Vérificateur général du Québec, d’états financiers sans réserve ni restriction pour l’exercice 2011-2012, soit pour une deuxième année consécutive. Par ailleurs, au début d’avril 2012, la cote de crédit de l’Université a été rehaussée par l’agence de notation Moody’s pour la deuxième fois depuis 2008. L’Université respecte scrupuleusement, pour la troisième année d’affilée, les engagements fixés dans son Plan de retour à l’équilibre budgétaire 2009-2016.

On peut voir une vidéo de l'entretien entre Claude Corbo et Bernard Derome sur UQAM.tv: http://tv.uqam.ca/?v=53389

PARTAGER