L'UQAM rend hommage à Claude Castonguay, président-fondateur de la Chaire Raoul-Dandurand

31 Octobre 2012 à 13H05

Le 25 octobre dernier, dans le cadre d'une cérémonie de reconnaissance, l'UQAM a tenu à rendre hommage à Claude Castonguay, ancien ministre de la Santé et des Affaires sociales et président-fondateur du Conseil de direction de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques. Le recteur, Claude Corbo, a souligné son engagement et sa contribution exceptionnels à la Chaire. À cette occasion, Claude Castonguay et les invités d’honneur ont signé le Livre d’or de l’UQAM.

Claude Castonguay a assumé la présidence du conseil d'administration de la Chaire, dès sa création, en 1996, jusqu'en 2001. Auparavant, il a été professeur agrégé au Département d'actuariat de la Faculté des sciences de l'Université Laval, de 1954 à 1957, et actuaire associé au sein de la compagnie d'assurance l'Industrielle, ainsi que cofondateur et associé de Castonguay, Lemay et Associés (aujourd'hui Sobeco), dans les années 60 et 70. Il a été nommé Fellow de l'Institut canadien des actuaires et de la Société des actuaires en 1958.

Président de la Commission royale d'enquête sur la santé et le bien-être social de 1966 à 1970, Claude Castonguay a été élu par la suite député libéral dans Louis-Hébert en 1970. Il a successivement occupé, au cours des années 70, les fonctions de ministre de la Santé, et de ministre des Affaires sociales, au sein du gouvernement du Québec. Il a été élevé au rang de Compagnon de l’Ordre du Canada, en 1976, et a été nommé officier, en 1991, de l’Ordre national du Québec.

Une vingtaine de personnes étaient présentes à l'événement, dont Chantal Bouvier, vice-rectrice aux Affaires publiques et aux relations gouvernementales, Françoise Faverjon-Fortin, vice-présidente du comité de direction de la Chaire et vice-présidente national, infrastructures et environnement, d'Exportation et développement Canada, Charles-Philippe David, titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, Jean-Pierre Beaud, doyen de la Faculté de science politique et de droit, et Jean-François Lépine, président de l'Observatoire sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord de la Chaire Raoul-Dandurand et journaliste à Radio-Canada.


PARTAGER