Madeleine Arbour, docteure honoris causa

9 Octobre 2012 à 11H25

À l'occasion du lancement du nouveau programme de maîtrise en design d'environnement, le 5 octobre dernier, l'UQAM a rendu hommage à Madeleine Arbour en lui attribuant un doctorat honorifique sur recommandation de sa Faculté des arts. Par ce geste, l'Université a voulu reconnaître l'apport singulier de cette artiste hors norme dans les domaines du design, de la scénographie, de la télévision et des arts visuels.

Née à Granby dans le Québec des années 20, Madeleine Arbour est une autodidacte qui a excellé dans les arts visuels et particulièrement en design de l’environnement, bien avant que ce mot n’existe dans le vocabulaire courant. Obligée de gagner sa vie à 17 ans, elle est embauchée comme vendeuse à la bijouterie Birks, à Montréal, où elle se fait remarquer rapidement comme étalagiste originale. Fréquentant des artistes d’avant-garde tels que Paul-Émile Borduas et Jean-Paul Riopelle, elle fait partie, en 1948, des signataires du manifeste Refus global, texte fondateur de l’ouverture à la modernité de l’expression artistique québécoise. Par la suite, elle travaille pendant une vingtaine d'années à la télévision, où elle contribue, en tant que conceptrice et animatrice, à diffuser des connaissances en design, en architecture et en arts visuels auprès d'un vaste public.

Artiste multidisciplinaire, Madeleine Arbour a touché à tout : dessin, peinture, affiche, cinéma d’animation, sculpture, scénographie de théâtre et télévisuelle, tapisserie et courtepointe, confection de meubles et de murales, aménagement intérieur de résidences privées et d’affaires. Cette conceptrice prolifique a enseigné pendant 20 ans à l’Institut des arts appliqués de Montréal, puis au Cégep du Vieux-Montréal. Elle a été la première femme à présider le Conseil des arts de la Communauté urbaine de Montréal, de 1989 à 1991. En 2000, le Musée des beaux-arts de Québec lui a consacré une exposition solo et une publication originale qui célébraient la diversité de ses réalisations.

Madeleine Arbour a reçu le titre de membre de l’Ordre du Canada en 1987 et de chevalier de l’Ordre national du Québec en 1999.  Elle a été nommée membre de l'Académie royale des arts du Canada en 2001 et a obtenu le prix Sam-Lapointe de l'Institut de design de Montréal pour l'ensemble de son œuvre, en 2002.

PARTAGER