Ying Gao présente ses vêtements modulables à une exposition à Lille

12 Octobre 2012 à 11H18

Professeure à l'École supérieure de mode et à l'École de design, Ying Gao expose ses créations vestimentaires Walking City et Playtime dans le cadre de la troisième édition de l'exposition Futurotextiles, qui se déroule à Lille, en France, du 13 octobre au 30 décembre.

L'événement, qui a pour thème l’ultra-légèreté, présente une série de textiles innovants utilisés pour des applications dans différents secteurs : habillement, transports, sport, habitat, architecture, géotextiles, médical, protection. Cette exposition est présentée dans le cadre de Fantastic 2012, un immense festival lillois qui regroupe des expositions et des spectacles.

Les projets Walking City et Playtime interagissent avec la lumière ou le son. Pour Walking City, la designer a intégré aux pièces de vêtements des technologies pneumatiques et interactives, ce qui les rend physiquement réactives à ce qui les entoure. Dans le projet Playtime, des robes en super organza (un tissu modifié, à la fois délicat et résistant) se mettent à frétiller en réaction au cliquetis du flash d'une caméra. De petits dispositifs électroniques ont été intégrés aux vêtements, ce qui leur permet de bouger lorsqu'ils sont «interpellés» par la lumière ou le son du flash.

Ying Gao remet en question la notion de vêtement en alliant la technologie du textile, le design urbain, l’architecture et le multimédia. Lauréate de la bourse Phyllis-Lambert Design Montréal, elle s’inspire de la transformation de l’environnement social et urbain pour explorer la construction du vêtement.

PARTAGER