Josée S. Lafond et Stéphane Pallage nommés doyens

24 Avril 2013 à 14H04

Lors de sa séance du 23 avril dernier, le Conseil d'administration de l'UQAM a nommé Josée S. Lafond à titre de doyenne de la Faculté des sciences humaines et Stéphane Pallage à titre de doyen de l'École des sciences de la gestion. Succédant respectivement à Anne Rochette (sciences humaines) et à Ginette Legault (ESG UQAM), ils entreront en fonction le 1er juin prochain, pour un premier mandat de cinq ans.

Josée S. Lafond

Josée S. Lafond détient un baccalauréat en biologie (physiologie) de l'Université de Montréal, une maîtrise en biophysique et physiologie de l'Université de Sherbrooke, un doctorat en sciences cliniques (biomédicales) de l'Université de Montréal et un postdoctorat de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS-Santé). Professeure et chercheuse au Département de sexologie de l'UQAM pendant 25 ans, elle a également acquis une solide expérience en tant que gestionnaire, notamment à titre de directrice de programme au 1er cycle en sexologie, de directrice du Département de sexologie et de vice-doyenne aux études de la Faculté des sciences humaines.

«La Faculté des sciences humaines doit devenir une faculté incontournable contribuant à la reconnaissance de notre Université comme un important établissement d'enseignement et de recherche, et ce, au Québec et à l'étranger, affirme Josée S. Lafond. De plus, je crois fermement que notre Faculté doit poursuivre son développement en complémentarité non seulement avec les autres facultés et école de l'UQAM, mais également avec les universités québécoises, canadiennes et étrangères, notamment en mettant sur pied des projets de partenariats.»

Engagée au sein de sa faculté et de la communauté, Josée Lafond a mis sur pied plus d'une vingtaine de projets de recherche portant sur la santé et la sexualité. Elle compte également de nombreuses collaborations avec des organismes gouvernementaux et communautaires, tels que Santé-Québec, l'Association pour la santé publique du Québec et le Centre jeunesse de Montréal-Institut universitaire. Depuis les 25 dernières années, elle a organisé plusieurs colloques au Québec, au Canada et à l'étranger, en plus d'avoir siégé à différentes instances facultaires et départementales comme le Comité du Prix d'excellence en enseignement de la Faculté des sciences humaines et le Comité de création du doctorat en sexologie, ainsi qu'à plusieurs conseils d'administration, dont celui du CSSS de la Montagne.

Stéphane Pallage

Détenteur d'un doctorat en économie de l'Université Carnegie Mellon, à Pittsburgh, Stéphane Pallage a travaillé avec Finn Kydland, lauréat du prix Nobel 2004 de sciences économiques. Ses travaux en économie du développement et en macroéconomie ont été publiés dans de nombreuses revues internationales et il a remporté quatre prix d'excellence pour son enseignement.

Stéphane Pallage est professeur et chercheur au Département des sciences économiques depuis 1995. Il arrive à la tête de l'ESG UQAM avec une expérience de gestionnaire académique de plus de 10 ans, ayant été successivement directeur de programmes de cycles supérieurs, directeur de département et vice-doyen à la recherche de l'ESG UQAM.

À titre de directeur du Département des sciences économiques, il a contribué au renouvellement du corps professoral actuel, qui fait de ce Département le plus important du domaine au Québec et le place dans le peloton de tête des départements canadiens. «À titre de doyen, je vais œuvrer pour que l'ESG UQAM soit reconnue à sa juste valeur, celle d'un établissement qui forme plus de 20 % des étudiants en gestion au Québec, fortement attachée à ses valeurs d'excellence, d'audace, d'engagement et de responsabilité sociale, explique Stéphane Pallage. J'ai la conviction profonde qu'une école de gestion doit être un haut lieu de création et de transmission du savoir, qu'elle doit bouleverser les façons de faire et de penser et donc innover pour mieux servir les étudiants et la société.»

PARTAGER