La communauté montréalaise démontre sa solidarité et son inquiétude lors du forum Montréal, métropole universitaire

5 Février 2013 à 10H49

Près de 500 décideurs des milieux culturel, social, économique, académique et politique se sont réunis le 4 février dernier à l’occasion du forum «Montréal, métropole universitaire». L’événement, auquel a participé le recteur de l'UQAM, Robert Proulx, était organisé par les neuf universités de la métropole, en collaboration avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il constituait une contribution complémentaire aux discussions du Sommet sur l'enseignement supérieur. C’était la première fois que les neuf universités montréalaises organisaient, ensemble, un événement semblable.

«Un tel événement permet de mettre en relief la contribution concrète de l'UQAM et des autres universités à l'essor de la métropole sur les plans social, économique, culturel et scientifique», a déclaré le recteur, Robert Proulx. Selon Louise Roy, chancelière et présidente du Conseil de l'Université de Montréal et co-porte-parole de l'événement, les universités font partie de l’ADN de Montréal. «Elles contribuent puissamment à sa prospérité, à son rayonnement international et à sa vitalité culturelle. Le forum a permis aux leaders de différents secteurs de la communauté montréalaise d’exprimer leurs attentes et de démontrer leur attachement aux universités de la métropole. Mais on a senti une inquiétude de leur part: que Montréal perde son statut de métropole universitaire et que nos universités ne soient pas soutenues adéquatement», a-t-elle souligné.

«On l’oublie trop souvent, mais Montréal est la capitale universitaire du Canada. Elle compte près des deux tiers de tous les étudiants universitaires du Québec et elle recueille la plus importante part des subventions de recherche au pays. Cette force, nous ne devons pas la tenir pour acquise. Nous devons préserver ces atouts. Sans universités fortes, il n’y a pas d’innovation, pas de talents, pas de main-d'œuvre hautement qualifiée et compétitive et pas de découverte scientifique», a soutenu pour sa part Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et l'un des porte-parole de l’événement.

«L’avenir de la métropole passe par des universités fortes, bien soutenues et offrant de l’enseignement et de la recherche de qualité, des universités dignes du 21e siècle. Nous souhaitons que les discussions d’aujourd’hui soient prises en considération au Sommet sur l’enseignement supérieur», ont conclu les deux co-porte-parole de l’événement.

Les universités montréalaises accueillent plus de 184 000 étudiants, soit 65 % de tous les étudiants universitaires québécois. Du nombre, plus de 25 000 étudiants proviennent de l’étranger. Les universités montréalaises décernent plus de 43 000 diplômes chaque année, ce qui fait de Montréal, le plus important bassin de diplômés au pays.

En conclusion du forum, les neuf dirigeants des établissements universitaires montréalais se sont engagés à poursuivre le dialogue avec la communauté.

Les neuf universités présentes sur le territoire de Montréal sont : l'École de technologie supérieure, l'École nationale d'administration publique, Polytechnique Montréal, HEC Montréal, l'Institut national de recherche scientifique, l'Université Concordia, l'Université de Montréal, l'Université du Québec à Montréal et l'Université McGill.

Le Canal Savoir diffuse une émission présentant certaines des réflexions et des idées émises lors du forum Montréal, métropole universitaire. Une capsule vidéo est aussi disponible en ligne.

PARTAGER