Deux boursiers parmi les Citadins

La Coop UQAM remet deux bourses aux étudiants-athlètes en basketball Valérie Gauvin et Richard Addaï.

13 Novembre 2013 à 14H52

Photo
Jean-Pierre Hamel, directeur du Centre sportif, Mathieu Turcot, contrôleur à la Coop UQAM, les boursiers Richard Addaï et Valérie Gauvin, et Andrée Moro, directrice générale de la Coop UQAM. Photo: Andrew Dobrowolskyj.

La Coop UQAM poursuit son association avec le programme d'excellence sportive des Citadins en remettant des bourses d'une valeur de 1000 $ aux étudiants-athlètes Valérie Gauvin et Richard Addaï, membres des équipes de basketball des Citadins.

«Nous sommes très fiers d'appuyer et  de soutenir depuis quatre ans le programme "Adoptez un Citadin" en nous impliquant directement dans le cheminement des étudiants-athlètes», a souligné la directrice générale de la Coop UQAM, Andrée Moro. «La contribution de partenaires tels que la Coop UQAM est très importante pour les athlètes d'excellence ainsi que pour le Centre sportif», a noté Jean-Pierre Hamel, directeur du Centre sportif.

Des joueurs qui se démarquent

À sa quatrième année avec les Citadins, Valérie Gauvin est un pilier au sein de sa formation. Au cours de la saison 2012-2013, elle s'est démarquée avec 9,8 points par partie. Évoluant au poste de meneuse, l'étudiante au certificat en droit social et du travail était aussi l'une des plus efficaces au chapitre des vols de ballon par partie et des passes décisives.

Vétéran de la formation masculine, Richard Addaï en est à sa cinquième saison sur le circuit universitaire. En 2012-2013, il s'est hissé au sixième rang des meilleurs marqueurs de la ligue québécoise grâce à son apport moyen de 14,2 points par partie. L'étudiant en activité physique, profil kinésiologie, a pris le cinquième rang au chapitre des passes décisives (3,2 par match en moyenne) et le sixième rang pour les vols de ballon (1,7 par partie en moyenne). 

PARTAGER