De la musique en peinture

Le professeur Mario Côté expose à la Galerie Trois points.

15 Octobre 2013 à 15H10

Mario Côté (M.A. arts plastiques, 1989), professeur à l'École des arts visuels et médiatiques, propose une exposition solo à la Galerie Trois points, jusqu'au 16 novembre prochain. Intitulée Tables d'écoute, l'exposition présente une série de tableaux qui a pour thème principal la transposition du sonore au visuel, un projet entamé par l'artiste au début des années 2000. «Depuis 2008, je travaille principalement avec des partitions musicales du compositeur américain Morton Feldman que je transforme en œuvres picturales, explique Mario Côté. La musique a son système bien codifié et j'ai développé un système équivalent, à la fois graphique et visuel, que je transpose dans des tableaux. Chaque tableau est divisé en grille, chaque carré correspond à une mesure, etc. Les couleurs et les nuances de couleurs représentent quant à elles les portées musicales; elles marquent le rythme. Le do est gris. Le do octave est gris pâle, etc. C'est comme si je traduisais la musique et les sons en différentes couleurs et formes géométriques.»

Le commissariat de l'exposition est assuré par le professeur Patrice Loubier, du Département d'histoire de l'art. «Nous avons travaillé en collaboration afin d'obtenir une cohérence entre les différentes œuvres présentées dans le cadre de l'exposition», dit Mario Côté, qui prépare aussi un ouvrage avec Patrice Loubier sur la série de tableaux inspirés des compositions de Morton Feldman. La parution est prévue pour 2014.

L'exposition se divise en deux. La première partie se compose de tableaux provenant de la série Crippled Symmetry, qui transposent mesure par mesure la partie piano d'une pièce musicale éponyme (1983) du compositeur américain. «Chaque page de la partition de la pièce musicale, d'une durée de près de 95 minutes et comprenant quelque 1200 mesures, correspond à un tableau», précise Mario Côté. La deuxième partie met en lumière la démarche particulière de l'artiste au moyen de travaux réalisés depuis le tout début des années 2000 jusqu'à aujourd'hui. «Cette partie met en contexte et explique davantage ma démarche de transposition du sonore au visuel en présentant, par exemple, mes premières œuvres picturales réalisées à partir de divers sons», décrit Mario Côté. On peut y voir entre autres les Dessins d'enregistrement (2003), qui illustrent par leurs tracés tous les bruits survenant dans un lieu et une durée donnés, et la série de Dessins C.S. P 1 à 7 (2012-2013), qui résulte de griffonnages effectués lors d'échanges téléphoniques. D'autres productions qui tentent de traduire l'audible par le visible.

Une soirée de lectures sonores aura lieu à la galerie le 9 novembre prochain, en présence des artistes Chantale Laplante, Julian Stein, Steve Giasson et Sophie Castonguay. «Ces derniers partiront de la matière des tableaux pour créer des œuvres sonores: de la musique, des sons, des mots, etc.», explique Mario Côté.

Peintre et vidéaste, Mario Côté, qui enseigne à l'UQAM depuis 1989, crée des œuvres qui s'inspirent du cinéma et de la musique et qui relèvent de l'emprunt, du relais et de la transposition - d'une œuvre, d'un médium ou d'un code. Son travail a été largement diffusé au Canada ainsi qu'en Allemagne, en Espagne et en France. Ses œuvres font partie de nombreuses collections muséales et corporatives, dont celles du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée d'art contemporain de Montréal, de la collection de la Galerie de l'UQAM et de la collection Loto-Québec.

PARTAGER