Honoré par la Pologne

Michel Librowicz est récompensé pour sa contribution à la coopération universitaire.

21 Novembre 2013 à 11H34

Photo
Jacek Michalowski, chef de la Chancellerie du président de la République de Pologne, et le professeur Michel Librowicz.

Michel Librowicz, professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale a reçu récemment la Croix d’Officier de l’Ordre du Mérite de la République de la Pologne. Cette distinction, attribuée par le président de la République, Bronislaw Komorowski, souligne l’excellence de la contribution de Michel Librowicz au développement de la coopération universitaire entre le Canada et la Pologne. Le professeur est à l'origine de la mise en place du programme international de MBA pour cadres en exercice (EMBA) dispensé à la Warsaw School of Economics, à Varsovie, en partenariat avec l’ESG UQAM.

«Ce programme a été désigné à quatre reprises par la revue WPROST comme étant le meilleur programme de MBA en Pologne, indique Michel Librowicz. Les Presses Perspektywy, qui établissent chaque année le classement des meilleurs établissements scolaires du pays, lui a accordé le deuxième rang parmi les meilleures formations de MBA pour cadres.»

La formation offerte par les deux universités permet aux étudiants d'acquérir un corpus de savoirs avancés en gestion, de développer une approche transversale de l'entreprise, d'accroître leur capacité d'adaptation à la mondialisation et de s'intégrer dans les nouvelles formes d'entreprise. Depuis la création du MBA, en 1995, une quinzaine de professeurs de l'ESG UQAM ont enseigné en Pologne. À l'été 2012, l'entente de partenariat entre l'Université et la Warsaw School a été renouvelée pour une période de cinq ans.

Les origines du programme  

Au début des années 1990, après la chute des régimes socialistes en Europe de l'Est, le gouvernement canadien a voulu apporter une aide à des pays comme la Pologne et la Hongrie, qui amorçaient un processus de transformation de leur système économique et politique. «En 1991, le Consortium canadien des écoles de gestion, aujourd'hui disparu, avait choisi l'UQAM et l'Université Carleton, à Ottawa, pour former des professeurs polonais et offrir une formation intensive à des étudiants de la Warsaw School of Economics, qui avaient débuté leurs études sous l'ancien régime, rappelle le professeur. De 1991 à 1995, année de la création du MBA, le travail a consisté à moderniser la Warsaw School et à former des professeurs. À partir de 2000, l'UQAM est devenue le seul partenaire de l'institution polonaise. Financé à l'origine par l'Agence canadienne de développement international (ACDI), le programme s'autofinance depuis 2001.»

Fondée en 1906, la Warsaw School of Economics compte quelque 12 000 étudiants et est considérée comme le plus prestigieux établissement d'études supérieures en Pologne. «Plusieurs membres du gouvernement polonais y ont d'ailleurs étudié», note Michel Librowicz. Cette année, le programme de MBA à la Warsaw School a accueilli sa 20e cohorte d'étudiants. Ceux-ci sont des gestionnaires qui possèdent au moins cinq années d'expérience professionnelle. Près de 80 % d'entre eux sont des Polonais, alors que les autres possèdent une double nationalité, polonaise et autre. Au terme de leurs études, ils obtiennent un double diplôme, de l'UQAM et de la Warsaw School.

Depuis sa création, le programme compte un peu plus de 500 diplômés. Dispensé en anglais, il est réputé pour être exigeant et pour avoir un processus de sélection particulièrement rigoureux.

Le MBA international pour cadres (EMBA) de l’ESG UQAM est offert depuis plus de 30 ans en français, en anglais et en espagnol, à Montréal et dans une dizaine de pays autres que la Pologne, dont la France, la Chine, le Vietnam, l'Algérie, le Mexique et le Pérou. Il compte à ce jour plus de 8 000 diplômés dans le monde.

PARTAGER