Lectures de décembre

Notre sélection mensuelle d'ouvrages publiés par des professeurs, chargés de cours, étudiants, employés, diplômés ou retraités de l'UQAM.

16 Décembre 2013 à 9H59

Série «Titres d'ici»

Un siècle mouvementé

Photo

La Révolution mexicaine (1910-1920) a été la première révolution sociale du XXe siècle, avant même les révolutions chinoise et russe. Quel est le bilan de cette révolution qui a embrasé le Mexique, secoué l'Amérique latine et marqué à tout jamais son imaginaire politique et social ? L'ouvrage Réflexions sur le centenaire de la Révolution mexicaine, sous la direction du professeur Julián Durazo Herrmann, du Département de science politique, tente de répondre à cette question au moyen d'approches politiques, juridiques, sociologiques et anthropologiques. Une première partie porte sur les effets sociaux et politiques immédiats de la Révolution. Les particularités de la longue transition démocratique mexicaine et les défis de la consolidation d'un nouveau régime font l'objet de la deuxième partie. La troisième partie traite pour sa part de l'influence de la Révolution mexicaine dans le monde. «Le pays, qui en 1910 était une société rurale et agricole, est devenu un pays urbain, dont la population est employée majoritairement dans l'industrie et les services. […] Toutefois, l'inégalité reste une question importante et complexe», écrit le professeur en guise de conclusion. La professeure Nancy Thede, titulaire de la Chaire Nycole Turmel sur les espaces publics et les innovations politiques, signe la préface. Publié aux Presses de l'Université du Québec.

Mieux comprendre l'économie québécoise

Photo

L'économie est au cœur de tous les grands débats politiques qui agitent nos sociétés modernes. Depuis plus de 10 ans, le professeur émérite Pierre Fortin, du Département des sciences économiques, publie une série de chroniques dans la revue L'Actualité qui tentent d'expliquer clairement des enjeux économiques complexes. L'ouvrage Le petit Fortin. L'économie du Québec racontée à mon voisin rassemble une cinquantaine de chroniques du professeur, remaniées au goût du jour. Les garderies publiques, les universités, le prix de l'essence, la hausse des taux d'intérêt, la classe moyenne et le vieillissement de la population comptent parmi les sujets abordés. «La proportion des adultes qui ne payaient pas d'impôt provincial en 2004 était un peu plus élevée au Québec que dans les provinces de l'Atlantique, mais elle était la même qu'en Ontario et un peu plus basse que dans l'Ouest. Le Québec se situait exactement au niveau de la moyenne canadienne. Il n'y a pas dans ce domaine de «société distincte»», écrit-il dans «Les exemptés du fisc», une chronique parue à l'origine en décembre 2007 afin d'expliquer les raisons pour lesquelles 42 % des Québécois ne payaient pas d'impôts. Une lecture incontournable pour quiconque désire mieux comprendre l'économie du Québec et son avenir. Publié par Rogers/L'actualité.

Voyager dans le temps

Photo

Destination Québec: une histoire illustrée du tourisme est une invitation à voyager dans le temps. Ce livre signé par le professeur émérite de l'École de design Marc H. Choko, en collaboration avec Michèle Lefebvre et Danielle Léger, respectivement historienne et historienne de l'art à Bibliothèque et Archives nationales du Québec, présente une superbe collection d'affiches produites depuis l'éclosion, au XIXe siècle, du tourisme québécois. Des croisières en bateau à vapeur sur le Richelieu aux sports d'hiver dans les Laurentides, des plaisirs de la chasse et de la pêche aux nuits endiablées de Montréal («The Paris of North America», clame, dans les années 1950, les publicités de la compagnie aérienne Trans-Canada Air Lines), du Carnaval de Québec à l'Expo 67, les quelque 350 affiches en couleurs reproduites dans cet ouvrage relatent tout un pan de notre histoire. Le texte qui les accompagne permet de suivre l'évolution du tourisme dans la belle province, les changements dans les habitudes de transport, la multiplication des loisirs, l'explosion de l'offre culturelle et la démocratisation du voyage. Ce beau livre montre également l'évolution des styles utilisés pour mettre en valeur paysages et attractions touristiques, de l'imagerie romantique du XIXe siècle au graphisme plus avant-gardiste qui émerge dans l'entre-deux-guerres. Paru aux Éditions de l'Homme.

Déconstruire les idées reçues

Photo

Vous croyez que les États-Unis sont militairement imbattables, que les téléphones cellulaires causent le cancer, que la gratuité des soins mène à l'abus du système de santé par les pauvres? Sachez que ces affirmations sont erronées. Pourquoi? Vous le saurez en lisant C'est encore faux! 50 idées déconstruites par des spécialistes, un ouvrage publié sous la direction de Guillaume Lamy, étudiant à la maîtrise en sociologie et animateur de l'émission Les publications universitaires sur les ondes du Canal Savoir. Après le succès de C'est faux!, publié en 2012, Guillaume Lamy et ses collaborateurs reviennent avec de nouveaux sujets. L'objectif est de réfuter des affirmations souvent présentées comme des vérités incontestables, pour éviter leur contagion. Ce deuxième volet propose, entre autres, des textes de trois chercheurs de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques. Charles-Philippe David, professeur au Département de science politique et titulaire de la Chaire, rejette l'idée selon laquelle les conflits armés s'aggravent dans le monde et nie le fait que les missions de paix coûtent cher et sont inutiles. Karine Prémont démontre que le rêve américain n'est pas accessible à tous, tandis que Barthélémy Courmont explique qu'il n'y a pas de raison de craindre la montée en puissance de la Chine. Paru chez Septentrion.

Arts de la scène et arts médiatiques

Photo

Les arts de la scène sont-ils solubles dans la technologie? C'est la question à laquelle tentent de répondre les textes rassemblés dans Le réel à l'épreuve des technologies, ouvrage publié sous la direction de Josette Féral, professeure à l'École supérieure de théâtre, et d'Edwige Perrot, chercheuse à l'Université de Montpellier, en France. Naviguer dans les eaux technologiques, loin de nous éloigner des questions esthétiques, nous ramène toujours à l'essentiel, soit au corps scénique, au dialogue du performeur avec l'espace et le temps, au processus d'absorption du spectateur, soutiennent les auteurs de ce livre. La technologie, soulignent-ils, se décline sous des formes variées: surface de réception, source de leurre et d'illusion, environnement immersif, pôle réactif à la présence d'un spectateur. Elle suscite des effets perceptifs, sensitifs et cognitifs, forçant le spectateur à non seulement expérimenter de nouvelles sensations, mais à se confronter à de nouvelles formes de narrativité en lien étroit avec l'espace et le temps de l'action. Une section du livre est entièrement consacrée à l'œuvre de l'artiste multimédia Janet Cardiff, emblématique des environnements technologiques en expansion et dont les environnements immersifs tiennent à la fois de l'installation et du spectacle. Paru aux Presses universitaires de Rennes.  

L'Inde au-delà des stéréotypes

Photo

On trouvera dans L'Inde et ses avatars. Pluralités d'une puissance – le premier grand livre de référence sur l'Inde actuelle en français – les repères essentiels pour comprendre ce pays déroutant, terre de tous les paradoxes. Mathieu Boisvert, professeur au Département de sciences des religions et directeur du Centre d'études et de recherche sur l'Inde, l'Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS), et ses collègues Karine Bates (Université de Montréal), Serge Granger (Université de Sherbrooke) et Christophe Jaffrelot (CNRS, France) ont dirigé l'ouvrage, qui expose les dimensions socio-économiques, politiques et culturelles de cette société multiple. Les auteurs proposent des sections sur l'Inde au féminin, sur l'éducation, les acteurs politiques, la démographie, la croissance économique, le cinéma et la religion, ou plutôt les religions. Plusieurs chapitres sont également consacrés à la diaspora indienne et aux liens qu'entretient le sous-continent avec ses voisins, mais aussi avec les États-Unis et le Canada. Difficile de produire un instantané d'une société caractérisée par son dynamisme et ses transformations, mais les auteurs offrent au moins des balises pour se retrouver dans la mosaïque culturelle qui compose ce grand pays. Quelques tableaux et de belles photographies couleurs complètent l'ouvrage. Publié aux Presses de l'Université de Montréal.

PARTAGER