Nouvelle bourse Juanita Westmoreland-Traoré

26 Mars 2013 à 14H04

Le Département des sciences juridiques et la Fondation de l'UQAM ont procédé, hier, au lancement d'une nouvelle bourse portant le nom de Juanita Westmoreland-Traoré, juge de la Cour du Québec récemment retraitée qui s'est distinguée par son engagement communautaire. Cette bourse de 3 000 dollars sera décernée chaque année à un étudiant de premier cycle en sciences juridiques qui utilise sa formation comme outil de changement au service de la communauté en s'impliquant dans des activités de promotion des droits humains, de la justice sociale et du droit à l'égalité. La première bourse sera accordée pour l'année universitaire 2013-2014.

Première femme noire à accéder à la magistrature au Québec et à avoir été doyenne d'une faculté de droit au Canada, celle de l'Université de Windsor, Juanita Westmoreland-Traoré est titulaire d'un doctorat d'État en droit public de l'Université de Paris II. Professeure au Département des sciences juridiques de l'UQAM de 1976 à 1991, elle a joué un rôle important dans l'établissement du Conseil des communautés culturelles et de l'immigration du Québec, dont elle a assumé la présidence de 1985 à 1990. Nommée officière de l'Ordre national du Québec en 1991, Juanita Westmoreland-Traoré a été conseillère des Nations Unies auprès de la Commission de Vérité et de Justice en Haïti, en 1995, puis a été nommée juge à la Cour du Québec en 1999. En 2001, l'UQAM lui a décerné un doctorat honoris causa pour souligner sa contribution exceptionnelle à l'affirmation des droits et libertés de la personne ainsi que son engagement envers les victimes de discrimination.

Un comité de la bourse Juanita Westmoreland-Traoré, composé de diplômés de l'UQAM en sciences juridiques, a été créé afin d'assurer le financement de la bourse. Plusieurs personnalités du monde juridique appuient ce comité.

PARTAGER