Lauréate du Fonds société et culture

Lélia Nevert compte parmi les lauréats du concours Étudiants-chercheurs étoiles.

15 Janvier 2014 à 15H46

Photo
Lélia Nevert

Lélia Nevert, doctorante en communication sociale et publique, fait partie des trois lauréats du mois de janvier du concours Étudiants-chercheurs étoiles des Fonds de recherche du Québec (Nature et technologies, Société et culture et Santé). Ce concours vise à reconnaître l'excellence de la recherche réalisée par les étudiants de niveau collégial et universitaire, les stagiaires postdoctoraux et les membres d'un ordre professionnel en formation de recherche avancée, et ce, dans toutes les disciplines couvertes par les trois Fonds de recherche.

La doctorante a reçu un prix de 1000 dollars du Fonds Société et culture pour son ouvrage intitulé Les caricatures de Mahomet entre le Québec et la France, publié aux Presses de l'Université du Québec. «Mon livre met en relief le traitement de l'information de journaux quotidiens français et québécois vis-à-vis de la crise des caricatures de Mahomet, particulièrement en ce qui a trait à la représentation de la religion, souligne Lélia Nevert. Grâce à une approche multidisciplinaire à la fois communicationnelle, historique, sociologique et sémiotique, j'offre une analyse de l'ensemble des outils d'information qui ont été réalisés (photographies, titres des articles, présentation des intervenants, éditoriaux). »

Son étude dévoile comment la liberté d'expression, accompagnée d'une mise en scène de la polémique, est primordiale pour Libération, tandis que Le Devoir, plus soucieux d'une cohabitation interreligieuse, politise davantage le débat en mettant l'accent sur la dimension éthique des caricatures et la question du respect des croyances qu'elle impose.

Depuis quelques années, la question de la représentation de la religion et de sa place dans la société suscite de nombreux débats sur la place publique. En plus de proposer un outil de méthode d'analyse de presse, l'ouvrage de Lélia Nevert entend s'adresser au monde des médias, afin de réfléchir à leur fonctionnement et à leurs choix communicationnels et idéologiques.

PARTAGER