Psychologie périnatale

Les enjeux psycho-affectifs liés à la parentalité se retrouvent au cœur d'un nouveau programme court de deuxième cycle.

20 Mai 2014 à 9H19

Photo

Le Département de psychologie offre un nouveau Programme court de 2e cycle en psychologie périnatale: conceptions humaniste et psychodynamique, qui accueillera sa première cohorte d'étudiants à l’automne 2014.

Ce programme, qui s'inscrit dans les priorités du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et de la Politique de périnatalité 2008-2018, vise à offrir un lieu d'arrimage entre la pratique périnatale sur le terrain et les dernières recherches scientifiques dans le domaine. «Nous aborderons les perspectives psycho-affectives de la période périnatale et de la petite enfance autant du point de vue des parents que de celui des enfants», précise la professeure Florence Vinit, du Département de psychologie.

«Ce programme s'adresse à tous les professionnels – en sciences infirmières, en éducation, en travail social, en sexologie ou en psychologie – qui sont en contact avec des jeunes familles et des bébés ou avec des gens qui désirent avoir un enfant ou qui en attendent un», souligne sa collègue Irène Krymko-Bleton.

Combler un vide

Photo
Florence Vinit. Photo: Émilie Tournevache

«Nous avons effectué quelques recherches et nous nous sommes aperçues qu'il n'existait pas de programme sur la psychologie périnatale au Québec», note Florence Vinit. Les deux chercheuses ont donc combiné leurs expertises complémentaires pour construire ce nouveau programme, qui comporte quatre cours (offerts le soir).

À l'automne 2014, le cours «Maternité et paternité comme étapes et enjeux du développement» sera offert. «Ce cours présentera les différentes étapes de la construction du devenir parent, selon une perspective appuyée sur la pensée psychanalytique et phénoménologique, précise Florence Vinit. On y abordera, entre autres, les mythes liés à la maternité et à la paternité, le rapport au corps, l'attachement, la filiation, la place du père et les enjeux transgénérationnels.»

Photo
Irène Krymko-Bleton. Photo: Émilie Tournevache

À l'hiver 2015, les étudiants pourront suivre le cours «Développement affectif et relationnel de l'enfant de 0 à 3 ans: approche psychodynamique». Ce cours présente les grandes étapes de développement psycho-affectif de l'enfant de 0 à 3 ans en suivant l'évolution des liens avec la mère, le père, l'environnement familial et social. «Nous ferons une grande place à la paternité dans ce programme», promet Irène Krymko-Bleton.

Deux autres cours seront offerts les années subséquentes: «Enjeux contemporains en périnatalité: technologie et nouvelles modalités parentales» et «Clinique pré- et post-natale: de la prévention à l'intervention».

Un espace de réflexion

«Ce programme est un espace de réflexion et de critique pour arrimer les recherches dans le domaine avec les expériences tirées de la pratique professionnelle des étudiants qui s'y inscriront», note Florence Vinit.

«Nous ferons preuve de souplesse et d'ouverture en lien avec les besoins des étudiants, ajoute Irène Krymko-Bleton. La dynamique des cours variera donc en fonction du profil des étudiants.»

La date limite pour s'inscrire à ce programme, offert à temps partiel, est le 1er août.

PARTAGER