Un pavillon bien nommé

Le pavillon 100 Sherbrooke Ouest devient le pavillon Adrien-Pinard.

26 Août 2014 à 11H03

Photo
Le pavillon Adrien-Pinard. Photo: Nathalie St-Pierre

Le pavillon 100 Sherbrooke Ouest (SU), qui abrite principalement le Département de psychologie depuis mai dernier, porte désormais le nom Adrien-Pinard. Par cette désignation, l'UQAM a voulu rendre hommage à l'un de ses anciens professeurs émérites, décédé en 1998 à l'âge de 82 ans, qui a été une figure marquante de la recherche en psychologie au Québec et à l'étranger.

La nouvelle désignation a été adoptée en juin dernier par le Conseil d'administration de l'Université à la suite d'une recommandation du Comité institutionnel de gestion toponymique et d'une demande formulée par la Faculté des sciences humaines, appuyée par un vote unanime de son Conseil académique et par une résolution de l'assemblée départementale de psychologie.

Cette décision est conforme à la Politique institutionnelle de toponymie et de parrainage (no 45) de l'UQAM, qui fixe les règles pour l'attribution des noms de pavillons. Adoptée en 2005, la Politique 45 inclut la toponymie de reconnaissance, laquelle souligne la contribution exceptionnelle d’une personne au développement de l’Université ou de la société.

Construit entre 2004 et 2005, le pavillon Adrien-Pinard a d'abord logé les bureaux montréalais de la TÉLUQ, rattachée à l’UQAM de 2005 à 2012. Il fait partie du Complexe des sciences Pierre-Dansereau, qui compte quatre autres pavillons (Chimie et Biochimie, Président-Kennedy, Sherbrooke et Sciences biologiques) ainsi que le Cœur des sciences et des résidences universitaires.

Honorer des pionniers

Au fil des années, l’UQAM a souvent donné à ses édifices des noms d'hommes et de femmes ayant marqué la société québécoise. Selon Jean-Claude Robert, professeur émérite au Département d'histoire, nommer un lieu public permet non seulement de perpétuer le souvenir d’individus remarquables, mais aussi de renforcer le sentiment d’appartenance à la collectivité en rappelant aux membres de la communauté universitaire, en particulier les étudiants, les valeurs que ces personnes ont incarnées.

«Certains pavillons de l'UQAM sont désignés uniquement par leur adresse civique. En ce qui concerne le pavillon 100 Sherbrooke Ouest, où se trouvent  maintenant les locaux du Département de psychologie, nous souhaitions un nom plus évocateur, souligne Josée Lafond, doyenne de la Faculté des sciences humaines. Il était logique que le nom d'Adrien Pinard s'impose, compte tenu du rôle de pionnier que ce chercheur a joué dans le domaine de la psychologie.»

Un chercheur de haut calibre

Photo
Adrien Pinard

Également professeur émérite de l'Université de Montréal où il enseigna la psychologie pendant 37 ans, Adrien Pinard a poursuivi sa carrière au Département de psychologie de l'UQAM, de 1981 à 1989. Ses travaux d'envergure internationale sur les mécanismes de la pensée ont fait autorité chez les psychologues nord-américains et européens. Ils ont contribué à mieux saisir l'évolution de l'intelligence chez l'enfant et l'adulte et à ouvrir la voie au développement de la psychologie cognitive, notamment dans le domaine de la métacognition. Adrien Pinard a ainsi étudié comment l'individu devient conscient de son propre fonctionnement cognitif et de ses propres modes de connaissance, en vue d'optimiser son développement intellectuel.

Le professeur a été lauréat du Prix Marcel-Vincent de l'ACFAS (1983) et du Prix du Québec Léon-Gérin (1986), la plus haute distinction accordée à un chercheur pour l'ensemble de sa carrière en sciences humaines et sociales. Membre de la Société royale du Canada et membre émérite de l'ACFAS, Adrien Pinard a présidé la Société canadienne de psychologie et participé à la fondation de la Corporation professionnelle des psychologues du Québec, devenue par la suite l'Ordre des psychologues du Québec.

Autres désignations

Outre le nom du pavillon situé au 100 Sherbrooke Ouest (SU), ceux d'autres pavillons de l’UQAM ont aussi été modifiés en vertu de la Politique institutionnelle de toponymie et de parrainage et du mandat de signalétique institutionnelle. Leur sigle alphabétique demeure toutefois inchangé. Le changement de nom sera indiqué sur l’ensemble des cartes du campus à la rentrée de l’automne et de nouvelles plaques d’identification des pavillons seront réalisées. Le tableau suivant indique les modifications apportées.

Ancien nom

Nom modifié 

École supérieure de mode (DM)

Mode (DM)

Résidences universitaires (RL)

Résidences universitaires René-Lévesque (RL)

Résidences universitaires (RS)

Résidences universitaires Saint-Urbain (RS)

145 du Président-Kennedy (KI)

Bibliothèque des sciences (KI)

1259 Berri (AC)

Berri (AC)

279 Sainte-Catherine Est (DC)

Du Faubourg  (DC)

335 de Maisonneuve Est (ED)

Design, Annexe (ED)

Sainte-Catherine Est (V)

Sainte-Catherine (V)

210 Sainte-Catherine Est (VA)

Hôtel-de-Ville (VA)

PARTAGER