Initier les enfants à la lecture

L'UQAM participe pour la onzième année consécutive à la campagne La lecture en cadeau.

24 Novembre 2014 à 13H59

 

Pour la onzième année consécutive, l'UQAM participe, jusqu'au 12 décembre prochain, à la campagne La lecture en cadeau, qui permet de recueillir des livres neufs pour les enfants défavorisés de moins de 12 ans. Créée en 1999 par la Fondation pour l'alphabétisation, l'initiative a pour but d'initier les enfants aux joies de la lecture et de prévenir l'analphabétisme et le décrochage scolaire. L'an dernier, la campagne a permis de récolter 634 livres et 617 dollars en dons.

Cette année, la campagne compte une nouvelle organisatrice, Maude Béland, conseillère en relations de presse à la Division des relations avec la presse et événements spéciaux du Service des communications, qui s'implique dans cette cause depuis 2011. Elle succède à Lucie Chartrand, qui dirigeait la campagne à l'Université depuis ses débuts. «Lucie cherchait quelqu'un pour assurer la relève, raconte avec enthousiasme Maude Béland. Elle est quand même présente pour m'épauler: elle répond à mes questions, me donne des conseils et prend aussi part à la campagne.»

Pour contribuer à La lecture en cadeau, il suffit d'acheter un livre neuf et de se procurer le sac à l'effigie de la campagne auprès d'un des bénévoles ou dans les bibliothèques participantes (voir la liste plus bas). On leur remet ensuite le sac ou on le dépose dans la boîte prévue à cet effet dans les bibliothèques, tout en prenant soin d'écrire un petit mot aux enfants sur la carte qui leur sera remise avec le livre, sans oublier d'inscrire ses coordonnées sur la carte postale de retour et de l'affranchir suffisamment. «Il faut bien s'assurer d'acheter un livre de lecture et non un livre de dessin, d'autocollants ou un cahier d'exercice», précise l'organisatrice. Il est aussi possible de faire des dons en argent jusqu'en janvier afin d'acheter des livres neufs en communiquant directement avec Maude Béland (poste 1707).

Depuis plusieurs années déjà, la demande concerne surtout les volumes ludiques pour les petits âgés de 0 à 5 ans, comme les albums illustrés sur les animaux ou les insectes, les livres plastifiés, «lavables», ou ceux en carton; des volumes qui peuvent tenir dans de petites mains. Comme un seul volume sera remis par enfant, en mai prochain, on doit éviter les livres de Noël ou les volumes en série.

Les personnes intéressées à participer à la Lecture en cadeau peuvent remettre un livre neuf à l'une des personnes suivantes: Isabelle Baril (B-1210); Hélène Bédard (N-2230); Maude Béland (A-R823); Claire Bouchard et Denis Kearney du SEUQAM (A-2300); Lucie Chartrand (DS-2379); Josée Corriveau (DE-2270); Louise Dumont (A-1655); Hélène Harnois (R-4150); Claude Labrecque (J-1784); David Leboeuf (J-4085);Gisèle Legault (PK-5220); Michèle Lemay-Tardif (DS-2356); Valérie Pelletier (J-2650); Elizabeth Reid (J-4075); Hien-Minh Tsang (DS-5140); Natalie Bériault (D-5300). On peut aussi les déposer aux endroits suivants: Bibliothèque centrale (A-M100, à l'attention de Marieline Gagnon), Bibliothèque des sciences juridiques (A-2100), Bibliothèque des sciences de l'éducation (N-1000) et Bibliothèque des sciences (KI-R145).

Par ailleurs, des membres du personnel de la Faculté des sciences de l’éducation ont procédé à une levée de fonds afin de pouvoir acheter 121 livres pour enfants provenant des éditions La courte échelle. Ces livres seront remis à la Fondation pour l’alphabétisation, le 3 décembre prochain, lors du lancement de la campagne annuelle de collecte de livres pour les enfants. La Faculté tiendra encore une fois cette année un kiosque de La Lecture en cadeau, les 3 et 11 décembre, de 11h à 13h30 dans le hall du pavillon Paul-Gérin-Lajoie.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE