Matière noire

La professeure Christine Major, de l'École des arts visuels et médiatiques, expose à la Galerie Donald Browne.

14 Février 2014 à 15H38

Photo
Christine Major (2014), Matière noire (détail), acrylique sur toile, 63' X 63'. Photo: Guy L'Heureux.

Le vide, l'angoisse et une atmosphère de violence retenue se dégagent des tableaux de la nouvelle série Matière noire de la professeure Christine Major, de l'École des arts visuels et médiatiques. Après avoir été présentées du 22 février au 29 mars à la Galerie Donald Browne, les oeuvres de l'artiste y seront de nouveaux exposées du 5 au 12 avril.

Des images apparemment sans lien — étalage de supermarché, cercles chromatiques et fragments de corps, écran vide et voiture calcinée — tissent un récit fragmentaire comme une série de questions posées à une réalité de plus en plus chaotique. L'artiste puise son iconographie dans d'autres peintures ou films, dans des photographies issues des médias de masse, des ouvrages scientifiques ou des faits divers parus dans les journaux. La nature de ces représentations est ensuite altérée par le traitement pictural que l'artiste leur confère.

Photo
Christine Major. Photo: Émilie Tournevache.

Christine Major a réalisé une vingtaine d'expositions individuelles au Canada parmi lesquelles Vivarium, en 2004, présentée dans la salle Zone-Libre au Musée des Beaux-arts de Montréal. Ses œuvres font partie de plusieurs collections incluant celles du Musée national des beaux-arts de Québec, du Musée des beaux-arts de Montréal, de la Banque Nationale du Canada et d'Hydro-Québec.

 

PARTAGER