Un grand philanthrope culturel

L'UQAM décerne un doctorat honorifique à Jean Pierre Desrosiers pour son engagement dans le domaine des arts.

15 Octobre 2014 à 13H06

Le recteur de l'UQAM, Robert Proulx, le nouveau docteur honorifique, Jean Pierre Desrosiers et le vice-recteur à la Vie académique, René Côté.Photo: Denis Bernier

Par décision de son Conseil d'administration et sur la recommandation de sa Faculté des arts et de son École des sciences de la gestion, l'UQAM a décerné le 14 octobre dernier un doctorat honoris causa à Jean Pierre Desrosiers, comptable professionnel agréé et grand philanthrope. Par ce geste, l'Université veut souligner l'engagement soutenu de cet amoureux des arts dans le domaine de la création et son action pour développer un réseau arts-affaires à Montréal.

L'événement avait lieu au Théâtre du Rideau Vert en présence de sa directrice artistique, Denise Filiatrault, et de représentants de l'UQAM. Quelque 300 amis, collaborateurs et membres de la famille du mécène étaient également présents. Les doyens Stéphane Pallage (ESG UQAM) et Louise Poissant (Faculté des arts) ont lu l'éloge à Jean Pierre Desrosiers.

En plus d'œuvrer auprès d'importants cabinets comme Ernst & Young, KPMG et Fasken Martineau, Jean Pierre Desrosiers a contribué à transmettre ses connaissances de la comptabilité et de l'audit par son enseignement à l'ESG UQAM, à HEC Montréal et à l'Ordre des comptables professionnels agréés du Québec.

Un engagement exceptionnel

Au début des années 1980, Jean Pierre Desrosiers accepte de siéger au Conseil d'administration de la compagnie de danse contemporaine La La La Human Steps, une décision qui marquera le début d'un engagement majeur dans le milieu des arts à Montréal. Puis, soit en siégeant bénévolement à des conseils d'administration, soit en agissant comme leader de campagnes de financement, Jean Pierre Desrosiers s'engage auprès d'autres centres d'arts et compagnies de danse, de théâtre et de cirque, dont le Cirque Éloize, le Théâtre La Chapelle, le Théâtre Prospero, le Théâtre Centaur, la Compagnie Marie Chouinard, le Musée des beaux-arts de Montréal, Arion Orchestre Baroque, la Semaine de la Mode, les festivals Sensation Mode et le Théâtre du Rideau Vert.

«J'ai compris tôt qu'on n'avait pas besoin d'être riche pour être généreux. Tout naturellement, au fil de ma carrière comme expert-comptable et professionnel du milieu des affaires, j'ai été amené à m'impliquer en philanthropie et à concentrer mon action dans le monde de la culture et des arts», a souligné le nouveau docteur honoris causa en faisant référence à ses origines et à son parcours.

Jean Pierre Desrosiers est membre du Conseil d'administration du Conseil des arts de Montréal et président de son comité arts-affaires, par lequel il encourage des professionnels comme lui à prendre part à la gestion de compagnies artistiques, créant ainsi des échanges entre les deux mondes. Appuyé d'amis et de collaborateurs, il consacre chaque année des centaines d'heures à ces activités bénévoles. Ses efforts ont porté fruit puisqu'il est parvenu, dans la dernière décennie, à récolter en moyenne un million de dollars par année au profit d'organismes artistiques.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE