Un programme reconnu internationalement

L'ESG UQAM célèbre les 35 ans du programme de MBA pour cadres.

7 Mai 2014 à 10H10

Photo
Vue du campus de l'Université Paris-Dauphine où est offert le programme de MBA pour cadres de l'ESG UQAM.

Le réseau des diplômés de l'École des sciences de la gestion organise des retrouvailles le 29 mai prochain pour célébrer les 35 ans du programme de MBA pour cadres. Des dizaines de diplômés et des professeurs sont attendus à cet événement qui se déroulera sous la présidence d’honneur de Martin Thibodeau (MBA, 2002), président, Direction du Québec, à la RBC Banque Royale.

Lancé en 1979,  le programme de MBA pour cadres est offert aujourd'hui dans une douzaine de pays, en français, en anglais et en espagnol, ainsi que dans plusieurs établissements du réseau de l’Université du Québec. «Notre programme, qui compte plus de 10 000 diplômés au Québec et dans le monde, s’est affirmé depuis longtemps comme un fleuron de l’École, un motif de fierté et un symbole de notre vision globale dans le contexte de la mondialisation», souligne Stéphane Pallage, doyen de l'ESG UQAM.

Il y a 10 ans, ce programme a été le premier MBA pour cadres exécutif (EMBA) d’une université étrangère à être accrédité par le gouvernement central de la République populaire de Chine. Depuis, il est offert dans les villes de Shanghai, Xuzhou et Suzhou en partenariat avec la China University of Mining and Technology,

Un autre partenariat établi avec l’Université Paris-Dauphine permet aux étudiants d’obtenir un double diplôme portant le sceau de chacune des institutions. Le programme a reçu récemment, pour une troisième année consécutive, le titre de meilleur EMBA à temps partiel en France, selon le classement annuel du Groupe SMGB.

Depuis une quinzaine d’années, le Canadian EMBA (CEMBA), offert en partenariat avec la Warsaw School of Economics, trône au sommet des classements en Pologne et dans d'autres pays d'Europe de l’Est.

«Destiné aux gestionnaires d’expérience, le programme de MBA pour cadres est étroitement lié aux réalités des entreprises. Nous utilisons des cas réels vécus par les étudiants-gestionnaires dans leur milieu de travail pour soutenir les apprentissages, dont les résultats pourront ensuite bénéficier à leur entreprise », observe Robert Desmarteau, directeur du programme et professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale. 

Le format du MBA pour cadres facilite la conciliation travail-famille-études, car les cours se donnent une fin de semaine par mois, du vendredi au dimanche, pendant deux ans.

Les nouvelles candidatures pour le programme sont acceptées jusqu’au 15 mai prochain.

PARTAGER