Honorés par l'UQ

L'Université du Québec récompense Antonello Callimaci et Louise Poissant pour leurs réalisations.   

4 Septembre 2015 à 10H41

Le recteur de l'UQAM, Robert Proulx, Louise Poissant, Antonello Callimaci et Sylvie Beauchamp, présidente de l'Université du Québec.

Le 3 septembre dernier, l'Université du Québec a remis au professeur Antonello Callimaci (B.A.A sciences comptables, 87) son Prix d'excellence 2015 en enseignement, volet carrière, et a admis la professeure Louise Poissant à son Cercle d'excellence.  

Professeur au Département des sciences comptables et vice-doyen aux études de l'École des sciences de la gestion, Antonello Callimaci est surnommé le «Wayne Gretzky de l’enseignement». Pédagogue hors pair, comme en témoignent les évaluations de ses étudiants qui frôlent la note parfaite, il est aussi un concepteur de programme novateur et un technophile.

Antonello Callimaci a reçu le Prix d'excellence en enseignement de l'UQAM, volet carrière, en 2014, et le titre de «Professeur de l'année», en 2000, attribué par le Comité étudiant de recrutement interuniversités de l'Ordre des comptables en management. Il a enseigné et coordonné plus d'une vingtaine de cours différents de premier et deuxième cycle. Il a été également un artisan du virage technopédagogique et de la formation à distance et a joué un rôle clé dans la révision des certificats et du baccalauréat en comptabilité, en plus de créer le nouveau DESS en comptabilité.

Son succès comme professeur repose sur sa capacité à vulgariser la matière, sur son implication dans la réussite étudiante et sur sa grande disponibilité.

Cercle d'excellence

Professeure à l'École des arts visuels et médiatiques et doyenne de la Faculté des arts, Louise Poissant a été admise au Cercle d'excellence de l'Université du Québec. Cette reconnaissance symbolique est décernée à des professeurs, chercheurs et gestionnaires du réseau de l'UQ pour leurs contributions remarquables.

Détentrice d'un doctorat en philosophie de l'Université de Montréal, Louise Poissant est l'auteure de nombreux ouvrages et articles publiés dans diverses revues au Canada, aux États-Unis et en France. Elle a dirigé, notamment, la rédaction et la traduction d’un dictionnaire sur les arts médiatiques, paru aux PUQ en français, et en anglais, par sections, dans la revue Leonardo aux MIT Press. Élue membre de la Société royale du Canada en 2014, Louise Poissant a participé au développement de la recherche-création dans le domaine des arts médiatiques et a d'ailleurs dirigé, de 2002 à 2006, le Centre interuniversitaire des arts médiatiques. Ses recherches ont permis de faire naître une réflexion esthétique autour du changement paradigmatique produit par l’émergence de ces formes d’art. Ses travaux portent aussi sur les nouvelles technologies appliquées aux arts de la performance et sur les rapports entre biotechnologies et pratiques artistiques.

Le Conseil des ministres du gouvernement du Québec l'a nommée récemment membre du conseil d'administration et directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC), l'un des trois Fonds subventionnaires du Québec.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE