Prix Sade

La doctorante Audrée Wilhelmy remporte le prix littéraire français pour son roman Les sangs.

7 Octobre 2015 à 8H52

Audrée WilhelmyPhoto: Nathalie St-Pierre

Audrée Wilhelmy, doctorante en études et pratiques des arts et boursière Vanier, remporte ex aequo le prix Sade 2015 pour son roman Les sangs (Grasset, 2015). Prix littéraire français créé en 2001 en hommage au marquis de Sade, ce prix est dédié «à la littérature contemporaine dans la juste filiation de l’héritage sadien» et souhaite «dépasser toute forme de censure morale, sexuelle ou politique.» L'autre récipiendaire du prix est Jean-Noël Orengo pour La Fleur du capital (Grasset, 2015).

D'abord publié au Québec par l'éditeur Leméac en 2013, le roman d'Audrée Wilhelmy réinterprète de manière crue le conte Barbe bleue de Charles Perrault. Il raconte l’histoire de Mercredi, Constance, Abigaëlle, Frida, Phélie, Lottä et Marie. Sept femmes, et autant d’expériences du désir et de la mort, sept écritures qui disent la féminité, le narcissisme, la soumission tantôt feinte, tantôt amusée. Polyphonique et amoral, l'ouvrage interroge les relations de pouvoir, l’établissement des fantasmes et l’assouvissement des envies.

Audrée Wilhelmy a rédigé son roman dans le cadre de sa thèse, sous la direction des professeurs Martine Delvaux, du Département d'études littéraires, et Gilles Lapointe, du Département d'histoire de l'art. Il s'agit de sa deuxième œuvre, puisque l'étudiante avait fait paraître Oss, un conte «amoral et cruel», à l'automne 2011.

Les études doctorales d'Audrée Wilhelmy portent sur les rituels de l’écriture et la place qu’occupent le dessin et l’image dans le processus de création littéraire. Son approche théorique se distingue par un regard pluridisciplinaire et par l’intégration des théories de la création généralement employées dans la recherche en arts visuels.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE