Points de vue expérimentaux

Des autochtones présentent leurs films dans le cadre de la formation en cinéma Wapikoni mobile.

9 Novembre 2015 à 15H43, mis à jour le 27 Novembre 2015 à 13H00

Les participants Craig Commanda et Christopher Grégoire Gabriel.Photo: Nathalie St-Pierre

Craig Commanda, de la communauté algonquine Kitigan Zibi Anishinabeg, en Outaouais, et Christopher Grégoire Gabriel, de la communauté innue d'Uashat mak Mani-utenam, sur la Côte-Nord, ont remporté, le 2 novembre dernier, le prix Wapikoni mobile du meilleur court métrage pour Sour Eye Candy. Le film d'un peu plus de deux minutes a été réalisé dans le cadre de la formation intensive en cinéma offerte à l'UQAM du 23 octobre au 2 novembre derniers. Cette session intensive est rendue possible grâce à un partenariat entre le Wapikoni mobile – un studio ambulant de création audiovisuelle et musicale –, l'École des médias, le Fond d’intégration des chargé-e-s de cours et le Service aux collectivités de l'Université.

Les cinq étudiants inscrits à la formation de cet automne devaient produire une vidéo expérimentale à partir du poème «Le dormeur du val» écrit par Arthur Rimbaud en 1870. Pour réaliser leurs images, les participants pouvaient piger dans un carton d'objets divers: petite boîte, lumières, masque, etc. Chaque année, la session se termine par une projection des films réalisés par les cinéastes et par le dévoilement du meilleur court métrage de la session intensive.

La boîte à objets dans laquelle les participants pouvaient piger pour réaliser leurs images.Photo: Nathalie St-Pierre

«Dans un premier temps, nous avons filmé les objets de manière disparate, sans lien apparent entre eux. Cela donne un résultat assez surréaliste», commente Craig Commanda au sujet de son film. Les deux cinéastes se sont également intéressés à la manipulation des images et à l'effet qu'ils voulaient produire sur les spectateurs. «Comme la bande sonore a été composée en premier, les images suivent le rythme de la musique», ajoute celui qui se dit d'abord musicien.

Depuis cinq ans, l'UQAM offre aux membres des Premières Nations des ateliers de formation et de perfectionnement en montage vidéo, animation graphique, conception et mixage sonore, dans les locaux de l'École des médias. Les participants doivent réaliser leurs projets de A à Z sous la supervision de Françoise Lavoie-Pilote, réalisatrice et chargée de cours à l'École des médias, laquelle est responsable de la formation depuis les débuts du partenariat. Les cinéastes bénéficient également du soutien d'aides pédagogiques.

On peut voir les autres films réalisés durant la session en cliquant sur les liens suivants:

Revers de Rimbaud, d'Eden Mallina Awashish

Blood Memory, de Naomi

Zekchi, de Meky Ottawa

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE