Colloque en adaptation scolaire

Les finissants au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale présentent les résultats de leurs recherches.

14 Mai 2015 à 13H54

Les finissants au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale présentent les résultats de leurs recherches.

Plus de 120 étudiants du baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale ont présenté des affiches résumant les résultats de leurs recherches lors d'un colloque qui avait lieu le 22 avril dernier au pavillon Paul-Gérin-Lajoie.

Réalisées dans le cadre du cours Introduction à la recherche auprès des populations vulnérables, les recherches des étudiants portaient entre autres sur les difficultés en lecture, en écriture, la gestion des troubles anxieux et des troubles de comportement. Les hypothèses de recherche étaient validées en classe, dans le milieu de stage des étudiants.

Des prix d’une valeur de 1600 dollars ont été décernés aux présentations les plus réussies. Le jury était composé des professeurs Jean Horvais, Nathalie Chapleau, Marie-Pierre Fortier et Catherine Turcotte.

Prix de la Doyenne – 500 dollars   

La pédagogie par projet peut-elle augmenter la motivation des élèves ayant un trouble du spectre de l’autisme? Marie-Catherine Blais et Noémie Joyal-Magnan ont proposé à leurs élèves de réaliser une capsule vidéo après qu'ils aient eux-mêmes fait l'écriture du scénario. «Le résultat fut jubilatoire, affirme Nancy Granger, professeure invitée au Département et coordonnatrice du colloque. Ce projet allait bien au-delà de la question de motivation, car d'authentiques apprentissages ont été réalisés.»

Prix de la Commission scolaire de Montréal – 350 dollars

Valérie Lapointe, Andréanne Leduc et Karyanne Parent ont fait le pari d'utiliser les approches de découverte et d'expérimentation afin de permettre à des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA) de réaliser des apprentissages en sciences et technologie. «Ce choix pédagogique permet de développer la capacité d'autodétermination d'élèves dont la vulnérabilité convainc trop souvent les intervenants à faire les choix pour eux», souligne Nancy Granger.

Prix du Département d’éducation et formation spécialisées – 350 dollars

La recherche de Marie-Pier Genest, Élodie Kirouac et Mélanie Ladouceur visait à améliorer la compréhension en lecture d'élèves de quatrième et cinquième année du primaire par l'enseignement explicite de trois stratégies métacognitives : le survol du texte, l'identification de l'idée principale d'un paragraphe et l'identification de la signification des mots à partir du contexte.

Prix du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE)  – 250 dollars 

Sophie Juillet, Isabelle Morcos et Patricia Séguin ont réalisé une recherche sur les effets de la lecture à voix haute par l'enseignant et sur la capacité à générer des inférences chez des élèves en classes de langage et d'orthopédagogie au primaire.

Prix de l'équipe de recherche Apprenants en difficulté et littératie (ADEL) – 150 dollars

Lori-Anne Landry, Amilie Lefort et Ariane Paradis ont voulu mesurer les effets d'un programme d'interventions explicites en lecture sur le développement de l'habileté d'identification de mots écrits chez des élèves en difficulté d'apprentissage.

Mention spéciale des juges – panier L'Oréal d’une valeur de 400 dollars   

Arianne Lafontaine, Jade Laporte et Anabelle Marotte ont évalué les effets de l'activité physique sur le niveau d'anxiété d'élèves provenant de trois groupes : un aux prises avec des difficultés de langage, un avec déficiences multiples et un en orthopédagogie.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE