Bourses pour apprentis cinéastes

De nouvelles bourses permettront à des étudiants de présenter leurs réalisations médiatiques.

24 Novembre 2015 à 11H08

Isabelle Baril, directrice générale adjointe et directrice, campagne majeure de la Fondation de l’UQAM, et Pierre Mongeau, doyen de la Faculté de communication.

En l'honneur de Jean-Claude Lauzon, cinéaste et diplômé de l’UQAM décédé en 1997, Québecor a mis sur pied un fonds capitalisé afin d'offrir des bourses annuelles aux étudiants de la Faculté de communication qui présenteront des réalisations médiatiques comprenant des images en mouvement.

L'annonce a été faite le 22 novembre dernier dans le cadre de la soirée de clôture du festival Éléphant ClassiQ, un événement mis sur pied par le projet Éléphant, mémoire du cinéma québécois de Québecor, voué à la restauration et à la numérisation du cinéma québécois. Cette initiative de pérenniser le fonds de bourses revient au producteur Claude Fournier, un des instigateurs du projet et codirecteur du festival, qui fut un proche de Jean-Claude Lauzon.

Les Bourses Éléphant, mémoire du cinéma québécois, d'un montant minimal de 1000 dollars, seront attribuées à des étudiants inscrits à temps complet au baccalauréat en communication (création médias). Outre l'excellence de leur dossier académique, les boursiers seront choisis en fonction de la qualité de leurs réalisations médiatiques. L'intérêt pour l’étude de la restauration et la conservation du patrimoine audiovisuel constituera également un atout. Administrées par la Fondation de l'UQAM, les bourses seront offertes dans le cadre des concours de son programme de bourses.

D’autres dons de Québecor pourraient s’ajouter au cours des prochaines années afin de bonifier le fonds, permettant ainsi d’augmenter le montant des bourses et leur nombre.

Premier prix au concours «Maisonneuve me reconnais-tu?»

La soirée de clôture du festival Éléphant ClassiQ, dont l’UQAM est l’un des partenaires, a également été l’occasion de dévoiler le court métrage lauréat du concours «Maisonneuve me reconnais-tu?». Il s’agit de la production HLM HJM réalisée par Yousra Benziane, étudiante au baccalauréat en communication (médias numériques), qui s’est vu remettre un montant de 1000 dollars offert par Éléphant ClassiQ.

Le concours, qui s'adressait aux étudiants des trois cycles de la Faculté de communication, consistait à réaliser un film original de quelques minutes à partir d'extraits de films d'époque choisis pour l'occasion. L'œuvre de Yousra Benziane, s'inspire du documentaire Habitations Jeanne Mance d'Eugène Boyko réalisé en 1964. Les autres courts métrages en lice étaient Saint-Laurent Palimpseste, de Jason Burnham, et Une nuit à la Cinémathèque québécoise, d'Alexis Lemieux et Laurence Ly, tous étudiants à la maîtrise en communication (cinéma et images en mouvement). Les trois courts métrages ont été présentés avant les projections programmées au cinéma Impérial dans le cadre du festival.

Les organisateurs se sont dit très satisfaits de cette première édition, dont une partie se déroulait à la salle Pierre-Bourgault de l’UQAM, et ont déjà annoncé que la programmation de l’an prochain sera consacrée au cinéma italien.

 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE