Moins de déchets toxiques

L'UQAM installe des bacs de récupération pour les petits appareils électroniques domestiques.

27 Août 2015 à 15H37

ÉlectrobacPhoto: Nathalie St-Pierre

Depuis quelques semaines, des bacs de récupération en métal blanc de la firme Électrobac ont été installés dans l'Université pour recueillir les petits appareils électroniques comme les cellulaires, les chargeurs, les câbles et les cartouches d'encre. Les bacs se trouvent au niveau métro des pavillons Judith-Jasmin et des Sciences de la gestion ainsi qu'au rez-de-chaussée du pavillon PK.

Reconnus comme points de dépôt officiels de l’Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec, les bacs ont été conçus par Philip Bénard, alors qu'il était étudiant à HEC. Le jeune montréalais est aujourd'hui à la tête de la PME de récupération Électrobac. «Le bac est doté d'un système anti-vandalisme, il est solide et est entièrement fabriqué au Québec en partenariat avec l'entreprise d'insertion sociale Formétal», précise Cynthia Philippe, conseillère en développement durable au Service des immeubles et de l'équipement, qui a participé au projet d'implantation des bacs dans l'Université.

Outre la récupération des appareils en fin de vie qui seront acheminés dans des centres de recyclage certifiés par le Bureau de qualification des recycleurs (BRQ), la PME s'engage également à effacer toutes les données contenues dans les appareils électroniques et à remettre en bon état ceux qui sont fonctionnels.

Seuls les appareils électroniques domestiques peuvent être déposés dans les bacs. «Tout le matériel électronique qui a été acheté par l'UQAM doit lui être retourné, précise Cynthia Philippe. Ce sont les services qui en ont fait l'achat qui sont en mesure d'en disposer en vertu d'ententes avec certains fournisseurs.»

Pour obtenir plus d'information sur les appareils électroniques pouvant être déposés dans les Électrobac: http://www.electrobac.com/quoi-recycler

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE