Terrain de jeux lumineux

De nouvelles vidéoprojections ornent trois façades de l'UQAM dans le cadre de l'événement Luminothérapie.

14 Décembre 2015 à 16H46

Eurythmie, par Maotik, au Pavillon Président-Kennedy.Photo: Martine Doyon

La 6e édition de Luminothérapie, qui propose chaque hiver des expériences interactives mêlant design, musique et arts numériques dans le Quartier des spectacles, présente un parcours ludique et interactif. Intitulée Impulsion, cette nouvelle installation hivernale se compose de 30 bascules, munies de lumières et de haut-parleurs, transformant la place des Festivals en un vaste terrain de jeux lumineux. Créée par la firme torontoise Lateral Office et CS Design, en collaboration avec EGP Group, Impulsion est accompagnée de neuf vidéoprojections architecturales inédites qui ornent les façades de bâtiments du quartier, dont trois de l'UQAM: le pavillon Président-Kennedy (Eurythmie), le Centre de design (Élévation) ainsi que le clocher (Symétrie).

Symétrie, d'Iregular, sur le clocher de l'UQAM.Photo: Martine Doyon

Par l’utilisation de lignes architecturales, d'une trame sonore hypnotique et d'un effet de profondeur amusant, les vidéoprojections font écho au jeu des bascules de la place des Festivals. Jouant sur les notions d’équilibre et de déséquilibre, de symétrie et d’asymétrie, de tension et d’harmonie, elles sont une expérimentation visuelle tendant à illustrer les trames sonores originales créées pour chacune des vidéos. Maotik et Iregular, deux artistes montréalais, ont réalisé les œuvres visuelles, tandis que Mitchell Akiyama, de Toronto, signe les trames sonores.

Le parcours Impulsion est présenté jusqu'au 31 janvier 2016.

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE