Engagement philanthropique

Une cérémonie spéciale a eu lieu pour la remise de la 100e bourse Yves Bélair destinée aux étudiants en situation de handicap.

19 Février 2016 à 16H00

Yves Bélair entouré de ses amis, de sa famille et de ses boursiers 2015-2016.Photo: Sylvie Trépanier

Yves Bélair, diplômé et retraité de l'UQAM, a remis sa 100e bourse destinée à un étudiant en situation de handicap lors d'une cérémonie émouvante, le 18 février dernier, au Salon orange. «Détenir un diplôme universitaire, c'est la clé de la liberté. Je vous encourage à persévérer pour atteindre vos objectifs», a déclaré le donateur devant un auditoire composé de ses amis proches, de membres de sa famille et des boursiers 2015-2016. Son message visait à remercier tous ceux et celles qui l'ont aidé à bâtir le Fonds ainsi qu'à encourager les étudiants à croire en leurs capacités malgré les embûches quotidiennes.

Très attaché à l'UQAM, Yves Bélair est impliqué auprès de la Fondation depuis 1994. Son geste philanthropique est inspiré de la célèbre phrase de John F. Kennedy qu'il a entendue lorsqu'il était enfant : «Ne vous demandez pas ce que le pays peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays». C'est ce qui l'a motivé à soutenir les étudiants en situation de handicap de l'UQAM.

Ce message semble avoir été entendu par l'une de ses anciennes boursières, Joëlle Trudeau, récemment diplômée du DESS en pratiques comptables. Après l'obtention de son diplôme, elle s'est inspirée de l'exemple d'Yves Bélair et a créé sa propre bourse destinée à des étudiants vivant avec un handicap.

Pour visualiser les photos de la soirée, cliquez ici.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE