Boursiers de l'AMF

Des étudiants de l'ESG UQAM remportent deux des trois bourses d'excellence remises par l'Autorité des marchés financiers.

21 Avril 2016 à 11H27

Siège social de l'Autorité des marchés financiers, à Québec.

Les étudiants de l'ESG UQAM Imène Lehbil, candidate à la maîtrise en sciences comptables (concentration contrôle et audit), et Cristian Stratica, candidat à la maîtrise en sciences économiques, comptent parmi les trois récipiendaires des bourses d'excellence de l'Autorité des marchés financiers(AMF) dans le cadre de l’appel de candidatures du 15 octobre 2015.

Organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier au Québec, l'AMF attribue depuis 2012 des bourses d'études universitaires – d'une valeur de 20 000 dollars au doctorat et de 8 000 dollars à la maîtrise – par l'entremise du programme d'excellence du Fonds pour l'éducation et la saine gouvernance (FESG). Ce programme vise à encourager le développement des connaissances des jeunes universitaires dans tous les domaines liés à la mission de l'Autorité. Le programme cible plusieurs domaines d'études, comme la finance, l'assurance, le droit, la criminologie, l'administration, l'économie, la comptabilité et l'éducation. Son financement provient du versement des sommes perçues par l’Autorité à titre d’amendes, de sanctions ou de pénalités administratives.

En parallèle à ses études qu'elle mène avec brio, Imène Lehbil fait carrière dans le milieu de la comptabilité et de la finance depuis plus de cinq ans. Ses intérêts de recherche portent sur la divulgation financière des entreprises et l’impact des lois et réglementations telles que les International Financial Reporting Standards (IFRS) sur les états financiers. La jeune femme réalise son mémoire de maîtrise, intitulé «L’impact du passage aux normes IFRS sur la divulgation financière narrative: le cas d’entreprises canadiennes», sous la direction du professeur Saidatou Hamidou Dicko, du Département des sciences comptables. Imène Lehbil compte poursuivre ses études au doctorat tout en préparant ses examens pour le titre de CIA (Certified Internal Auditor). Bénévole au programme Bonne boîte, bonne bouffe, qui distribue des paniers de produits frais à petits prix aux étudiants, la candidate à la maîtrise a aussi contribué à la mise sur pied de la première association étudiante pour les programmes de deuxième cycle en sciences comptables et y œuvre à titre de trésorière.

Ingénieur électricien dans son pays d'origine, la Roumanie, Cristian Stratica a décidé d'effectuer un retour aux études peu après son arrivée au Québec dans le but de contribuer, en tant que chercheur et enseignant, au domaine des sciences économiques. Il se distingue non seulement par ses résultats exceptionnels, mais aussi par sa capacité à expliquer des articles de recherche complexes. Son mémoire de maîtrise, sous la direction des professeurs Julien Martin et Jean-Denis Garon, du Département des sciences économiques, vise à mesurer l’impact de la politique de taxation des profits sur les décisions de localisation des entreprises multinationales, un sujet d’actualité. Féru de programmation informatique, Cristian Stratica offre bénévolement des séances d’initiation à l’ordinateur à la Bibliothèque Alice Quintal de Rawdon.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE