Honoré en Allemagne

Christian Messier remporte le Prix de la recherche de la Fondation Alexander von Humboldt.

25 Novembre 2016 à 16H35

Christian Messier.

Le professeur du Département des sciences biologiques Christian Messier, titulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres, a remporté le Prix de la recherche de la Fondation Alexander von Humboldt, assorti d'un montant de 60 000 euros. Au cours des trois prochaines années, le professeur séjournera entre 6 et 12 mois en Allemagne, où il collaborera avec des partenaires hôtes.

La Fondation Alexander von Humboldt encourage la coopération universitaire entre des scientifiques et des chercheurs d’excellence provenant de l’étranger et de l’Allemagne. À cette fin, elle octroie chaque année plus de 700 bourses et prix de recherche. Ceux-ci permettent à des chercheurs du monde entier de venir en Allemagne pour travailler sur un projet de recherche. La fondation entretient un réseau de plus de 26 000 chercheurs de toutes disciplines, issus de plus de 130 pays.

Spécialiste en écologie forestière et cofondateur du Centre d'étude de la forêt (CEF), Christian Messier a jeté des ponts entre le monde de la recherche et celui de l’industrie forestière. Il a été l’un des premiers chercheurs à tirer la sonnette d’alarme sur la nécessité d’instaurer un aménagement forestier durable. Il a obtenu, en 2010, le prix Michel-Jurdant de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS). Le professeur et son équipe sont les instigateurs du schéma d'aménagement de la forêt boréale baptisé Triade, dont les objectifs principaux sont d'assurer une gestion durable de la forêt. Ce modèle se divise en trois zones: la première réservée aux aires protégées, la deuxième vouée à la culture intensive de fibres de bois destinées à l'industrie et la troisième allouée à l'aménagement écosystémique, qui permet de reproduire le cycle naturel des forêts. Christian Messier s'intéresse également à la place de l'arbre en milieu urbain.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE