Montréal en lumière à l'UQAM

L'Université dévoile sa programmation pour la Nuit blanche du 27 février prochain.

9 Février 2016 à 16H41, mis à jour le 17 Février 2016 à 13H30

Le projet Aura sera présenté le 27 février prochain.Photo: Sarah Billa/Ruby-Maude Rioux

Dans le cadre de la 13e édition de la Nuit blanche présentée par le Festival Montréal en lumière, l'UQAM sera l'hôte, le samedi 27 février prochain, de plusieurs événements débridés créés par des étudiants. Dès 20 h, des créations en médias interactifs, en arts visuels et médiatiques et en design d’événements animeront la rue Saint-Denis, entre les rues Sainte-Catherine et De Maisonneuve, ainsi que certains pavillons de l’UQAM.

Volet extérieur

Rue Saint-Denis

Sur la Place Pasteur, les étudiants finissants en médias interactifs recréeront une clairière enchantée où les festivaliers seront invités à déambuler pour en découvrir les secrets. Intitulée Aura, l’installation s’animera au contact des visiteurs, réagissant aux interactions en sons et lumières. Ce projet est réalisé en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles.

Aux abords du pavillon de Design (DE)

Les étudiants du Diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en design d’événements ont conçu de nouveau une programmation inventive suscitant la participation et l’étonnement. L’installation circulaire Le cirque des choses sérieuses invitera le public à se questionner sur son implication citoyenne. Les participants seront appelés aux urnes pour voter, le tout dans une ambiance décalée… La débatterie propose aux festivaliers de se lancer dans des débats enflammés pour réchauffer l’atmosphère, et ce, sans pouvoir observer leurs interlocuteurs. Au programme: rencontres, discussions, débats et rigolades. L'installation Capsules (in)temporelles permettra de partager des messages d’espoir pour l’humanité.

Volet intérieur

Centre de design de l’UQAM

Une version adaptée du film animé produit par l’ONF Le grand ailleurs et le petit ici de la professeure Michèle Lemieux, de l'École de design, sera projetée sur la façade du pavillon. Réalisée par Charles Desmarais, diplômé en design de l'UQAM, cette projection, présentée en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles, est organisée dans le cadre de la tenue de l’exposition Michèle Lemieux. Le tout et la partie portant sur le travail de l’illustratrice et cinéaste, qui sera présentée au Centre culturel canadien à Paris, en avril, et au Centre de design de l'UQAM, en septembre. Dès 20 h, les visiteurs pourront aussi profiter de l’exposition Papineau Gérin-Lajoie Le Blanc. Une architecture du Québec moderne, 1958-1974.

Pavillon Judith-Jasmin (J)

Le CDEx, le Centre de diffusion et d'expérimentation des étudiants de la maîtrise en arts visuels et médiatiques, présente Observatoire de l’instant immédiat, l’exposition d'Akiko Sasaki, finissante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques. Composée de verre et de projections lumineuses, cette installation invite le spectateur à la contemplation de phénomènes hors de l’ordinaire, créés par des effets d’optique.

Pavillon Judith-Jasmin Annexe (JE)

Les festivaliers sont invités à découvrir L’univers des médias interactifs en interagissant avec les diverses installations sonores et visuelles créées par les étudiants du programme de médias interactifs. Les noctambules pourront notamment visiter une réalité alternative, contrôler les lois de la physique ou encore la topographie d’un lieu.

On peut voir ici la programmation complète et l'horaire des activités organisées à l’UQAM.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE