Prix littéraire en histoire

L'ouvrage Vietnam: A New History du professeur Christopher Goscha remporte le John K. Fairbank Prize for East Asian history.

10 Octobre 2017 à 13H23

Le professeur Christopher Goscha, du Département d'histoire, a remporté le John K. Fairbank Prize for East Asian history pour son ouvrage Vietnam: A New History (Basic Books, 2016). Ce prix lui sera décerné dans le cadre du congrès annuel de l'American Historical Association, qui aura lieu du 4 au 7 janvier prochains à Washington. Ce prix est offert chaque année à un ouvrage original portant sur l'histoire post-1800 de la Chine, du Vietnam, de l'Asie centrale, de la Mongolie, de la Mandchourie, de la Corée ou du Japon.

Le Vietnam d'aujourd'hui est une mosaïque fascinante de gens, de langues et de cultures – ce petit pays héberge plus de 50 groupes ethniques parlant plus d'une demi-douzaine de langues. Cette extraordinaire diversité est l'héritage de plusieurs siècles marqués par de nombreuses reconfigurations politiques. Dans Vietnam: A New History, Christopher Goscha raconte l'histoire du pays, de l'Antiquité à nos jours. «Des générations d'empereurs, de rebelles, de prêtres et de colonisateurs ont laissé un héritage complexe dans ce pays remarquable, écrit-il. La mainmise des Chinois, des Français et des Japonais a refaçonné et modernisé le pays, comme l'ont fait les visées coloniales des Vietnamiens eux-mêmes lorsqu'ils ont voulu étendre leur influence au sud du delta du Fleuve Rouge.» Des grands seigneurs Trinh et Nguyen au 17e siècle à la guerre du Vietnam, en passant par les colonisateurs français qui l'ont annexé avec le Laos et le Cambodge au sein de l'Indochine, plusieurs dynasties et États ont régné sur  – et se sont battus pour – ce qui est devenu le Vietnam. Tandis que de plus en plus de touristes y affluent et que l'Asie du Sud-Est est de nouveau le théâtre d'intenses rivalités, cet ouvrage se présente comme la référence historique incontournable à propos du Vietnam.

L'ouvrage du professeur Goscha est également l'un des dix finalistes pour le Cundill History Prize, doté d'une bourse de 75 000 dollars US. Ce prix, décerné par l'Université McGill, récompense le meilleur ouvrage d'histoire écrit en anglais. Le gagnant de ce prix sera dévoilé le 16 novembre prochain.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE