Engagée pour la justice fiscale

Brigitte Alepin a reçu la distinction de Grande Ambassadrice de l'ESG UQAM.

22 Décembre 2017 à 8H51

Stéphane Pallage, doyen de l'ESG UQAM, et Brigitte Alepin.

Fiscaliste de renom et professeure invitée au Département des sciences comptables de l'ESG UQAM, Brigitte Alepin (B.A.A. sciences comptables, 88) a reçu la distinction de Grande Ambassadrice de l'ESG pour sa vision progressiste de la fiscalité et son engagement pour la justice fiscale au Canada et à l'international. Par cet honneur, l'École souhaite exprimer toute sa gratitude et sa reconnaissance envers des personnes remarquables, dont les réalisations ont contribué de façon significative au rayonnement, au développement et à la notoriété de l'ESG.

Spécialiste en planification et en politique fiscale, diplômée de l'ESG UQAM et de l'Université Harvard, Fellow de l'Ordre des CPA du Québec, Brigitte Alepin a créé en 2015 TaxCOOP, la première conférence internationale annuelle qui porte sur l'importance de la coopération fiscale. Ce forum annuel a mis en évidence l'urgence de revoir les règles de fiscalité au niveau mondial et les lacunes du système de taxation actuel à l'ère de la mondialisation des échanges. Motivée par le désir d'apporter une mesure d'équité à ce qu'elle juge être un système financier incontrôlable, elle a amené les leaders fiscaux et les organisations internationales à réfléchir sur ces questions en rassemblant des experts reconnus mondialement.

Brigitte Alepin figure sur la liste des 50 fiscalistes les plus influents au monde, le Global Tax 50. Auteure de deux livres, Ces riches qui ne paient pas d'impôt et La crise fiscale qui vient, elle a aussi coscénarisé le documentaire Le prix à payer, en 2015, qui dénonce les paradis fiscaux, et pour lequel elle a remporté le prix Gémeaux du meilleur scénario/documentaire.

Elle a lancé en janvier 2017 la Radio-Dodo, une émission de radio hebdomadaire, patronnée par la Commission canadienne pour l'UNESCO, dédiée aux enfants syriens pour leur apporter des messages de réconfort en français et en arabe. Soucieuse de partager son expertise avec la relève, elle est devenue professeure en fiscalité au Département des sciences comptables de l'ESG en juin 2017.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE