Un dernier effort!

La collecte «Des livres pour Haïti» est prolongée jusqu'au 31 mars prochain.

30 Janvier 2017 à 16H31

Des étudiants de l'ISTEAH en pleine séance de cours. Photo: ISTEAH

Les Uqamiens ont jusqu'au vendredi 31 mars prochain pour donner des livres neufs ou usagés afin de participer à la mise sur pied de la nouvelle bibliothèque scientifique et culturelle de la ville de Génipailler, dans le nord d'Haïti, une région éloignée et agricole, dépourvue d'infrastructures universitaires et techniques. «Nous voulons donner la chance à l'ensemble de la communauté uqamienne de participer à la collecte», explique la bibliothécaire de la Bibliothèque des sciences de l’éducation, Danielle Mallette, qui fait partie du comité de coordination de la collecte.

Les livres doivent présenter un intérêt manifeste pour une bibliothèque de niveau universitaire, avoir été publiés après 1990 (édition la plus récente, si possible) et être en excellent état. Depuis le début de la collecte en septembre dernier, les bénévoles du comité de coordination de la campagne ont reçu 4000 volumes.

Rappelons que les livres peuvent être déposés dans les points de chute situés aux comptoirs de prêt de la Bibliothèque centrale (salle A-M100), de la Bibliothèque des sciences de l'éducation (N-1000) et de la Bibliothèque des sciences (KI-R100). Il est aussi possible d'envoyer les livres par courrier interne (en petit volume seulement!). Le comité est toujours à la recherche de bénévoles pour aider à la réception, au triage, à l'identification et à la mise en boîte des ouvrages recueillis. On peut contacter Hélène Bédard au poste 0300.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE