Hommage à Montréal

Le traditionnel concert du Vendredi saint soulignera le 375e anniversaire de la métropole.

6 Avril 2017 à 15H24

Le chef d'orchestre Pascal Côté.Photo: Yannick Fabregue

Le traditionnel Grand concert du Vendredi saint aura lieu le 14 avril prochain, à l'église Saint-Jean-Baptiste. Le Chœur de l’UQAM, la Société philharmonique de Montréal et les chœurs de l’école secondaire Joseph-François-Perrault participeront à l'événement, qui souligne cette année le 375e anniversaire de la fondation de Montréal et les 35 ans de la reprise des activités de la Société.

Deux œuvres pour chœur, solistes et orchestre seront présentées, soit Le Finale de la Symphonie No 9 de Beethoven («Ode à la joie»), opus 125, et la création d’un Te Deum commandé au compositeur Éric Champagne par la Société philharmonique de Montréal.

Le chef Pascal Côté (B. Mus., 00), directeur général et artistique de la Société philharmonique de Montréal, dirigera pour l'occasion les 350 choristes du Chœur de l’UQAM et ceux de  l’École secondaire Joseph-François Perrault, les 60 musiciens provenant de divers orchestres montréalais et les quatre solistes invités: Chantal Dionne, soprano, Claudine Ledoux, mezzo-soprano, Philippe Gagné, ténor et Vincent Ranallo, baryton.

Le Chœur de l'UQAM est formé d'employés, de professeurs et d'étudiants, mais aussi de musiciens amateurs et de mélomanes de la région montréalaise. Lord du concert du 14 avril, il sera accompagné par l'orchestre de la Société philarmonique de Montréal, qui est composé de pigistes professionnels, dont certains jouent dans l'Orchestre symphonique de Montréal ou dans l’Orchestre métropolitain du Grand Montréal. La Société est le principal partenaire et diffuseur officiel du Chœur.

Épopée musicale et poétique

L’œuvre d'Éric Champagne propose une épopée musicale et poétique, depuis la fondation de Ville-Marie jusqu'au Montréal contemporain. D’une durée de quarante minutes, elle est construite sur une alternance de mouvements comportant deux types de textes, le Te Deum, en latin, qui est interprété par un chœur, et des textes contemporains, confiés à deux solistes, qui ont été commandés aux poètes et écrivains montréalais Martine Audet, René-Daniel Dubois, Patrick Lafontaine, Hugh Hazelton et Hector Ruiz.

Le public peut se procurer des billets au coût de 35 dollars au Réseau Admission (1-855-790-1245) ou à l’entrée de l’église, une heure avant le concert, prévu pour 20 h. Il est aussi possible de se procurer des billets dans la section réservée, à l’avant de l’église, où la vue et l’acoustique sont optimales.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE