Concours Génie en affaires

Les étudiants sont invités à participer à un concours axé sur l'innovation technologique.

12 Septembre 2017 à 11H07

Les étudiants à la recherche d'un tremplin pour créer une entreprise ou d'une occasion pour parfaire leurs aptitudes en développement d'affaires et en communication seront intéressés par le concours Génie en affaires – Sur la route de l'innovation. Organisé par l'Acfas, ce concours invite les étudiants à mettre en application une idée novatrice par le biais d'un plan d'affaires sous le mentorat d'experts en génie et en valorisation.

Les principales étapes

Les équipes intéressées doivent déposer une fiche d'inscription au plus tard le 16 octobre 2017.

Les équipes doivent concevoir un projet innovant disposant d'une propriété intellectuelle. Accompagnée d'un mentor, chaque équipe sera chargée de monter un plan d'affaires et de préparer une présentation du projet (dossier et construction d'un prototype, d'une démonstration, etc.). Pour cela, elles pourront suivre les formations offertes par les sociétés de valorisation à la fin du mois d'octobre et au début du mois de novembre.

Leur projet sera exposé dans un dossier de candidature à remplir et à remettre à la fin du mois de janvier 2018 à l'Acfas. Les projets retenus pour la phase finale seront annoncés à la mi-février 2018.

Les équipes ainsi sélectionnées achèveront la mise en place de leur prototype ou de leur démonstration afin de faire une présentation orale de leur projet à l'occasion de la phase finale, qui se déroulera en mars 2018.

Le projet en bref

L'innovation technologique doit être issue de recherches faites au sein d’un établissement d’enseignement supérieur québécois et devra faire (ou avoir fait) l'objet d’une déclaration d’invention auprès de l'institution d'enseignement suite à la candidature au concours;

Les déclarations d'invention des projets devront être transférées par l'institution d'enseignement à l'une des trois sociétés de valorisation (Aligo, Univalor ou Sovar), qui agira comme guide pour la préparation du dossier;

Les mentors pourront proposer des projets aux étudiants mais les étudiants intéressés à participer pourront, s'ils le souhaitent, proposer leur propre projet;

La technologie présentée devra faire l'objet de droits de propriété intellectuelle (au sens large): potentiel de brevet (déposé ou non déposé), droits d'auteur, dessin industriel, secret commercial, etc.

Dans le dossier de candidature, la présentation de chaque projet devra comprendre les aspects techniques de celui-ci et un plan d'affaires.

Les accompagnateurs

Les sociétés de valorisation accompagneront les étudiants tout au long du processus du concours. Elles aideront les équipes à développer leur technologie, mais aussi leur plan d'affaires.

Pour proposer ou trouver un projet et participer au concours, les personnes intéressées peuvent s'adresser à une personne coordonnatrice du concours dans chaque établissement d'enseignement supérieur québécois ou à une personne responsable du concours au sein d'une société de valorisation. La personne responsable à l'UQAM est Julie Médam, agente de recherche et de planification au Service des partenariats et du soutien à l'innovation.

Les prix

Les membres du jury disposeront de 2 500 dollars qu'ils pourront décider d'investir dans une ou plusieurs des technologies présentées par les équipes lors de la phase finale. L'équipe qui remportera l'investissement le plus important de la part du jury se verra offrir de l'accompagnement en services et des conseils par des investisseurs. De plus, 1 250 dollars seront partagés entre les équipes finalistes à l'issue du vote du public.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE