Une délégation chinoise

Une délégation de la Chinese Association for Science and Technology (CAST) est accueillie à l'UQAM.

9 Novembre 2017 à 10H55

Les membres de la CAST accueillis à l'UQAM par le professeur Bernard Schiele et la vice-rectrice à la Recherche et à la création Catherine MounierPhoto: Nathalie St-Pierre

Le professeur du Département de communication sociale et publique Bernard Schiele mène depuis près de 20 ans des travaux de recherche avec des représentants de la Chinese Association for Science and Technology (CAST), une association qui fait la promotion de la science et de la technologie et qui chapeaute des centaines d’organismes à travers le pays. Le 8 novembre dernier, le professeur accueillait, en compagnie de la vice-rectrice à la Recherche et à la création Catherine Mounier, une importante délégation de la CAST à l'UQAM.

Parmi les activités de la journée, les membres de la délégation ont eu l'occasion de visiter le Cœur des sciences, qui leur a été présenté par sa directrice, Sophie Malavoy. La doctorante Nadia Lafrenière (M.Sc. mathématiques, 2016) a livré un exposé sur la vulgarisation des mathématiques. Camille Turcotte, présidente de l’Association pour l’enseignement de la science et de la technologie au Québec (AESTQ), a expliqué la mission de son organisme. Martin Brouillard (C. éducation interculturelle, 2000), cofondateur des Neurones atomiques, a illustré par quelques exemples concrets les activités menées auprès des jeunes par son organisme de vulgarisation, alors que Marie-Claude Nicole, chargée de projets à l’AESTQ, a présenté le concept de contextualisation des apprentissages en science, qui consiste à faire des sciences à partir d’une problématique ancrée dans le milieu de vie de l’élève.

Le chef de la délégation, le professeur Xu Yanhao, vice-président et secrétaire exécutif de la CAST, s'est montré extrêmement attentif aux exposés et a soulevé plusieurs questions jugées pertinentes par les intervenants.

À travers ses collaborations avec la CAST, Bernard Schiele a souvent eu l'occasion d'intervenir en Chine sur des questions de diffusion de la culture scientifique – un objectif central du gouvernement chinois. Il a notamment été invité à présider, de 2006 à 2009, le comité scientifique international du Musée de science de Beijing. La CAST s'apprête à lancer une revue scientifique, Cultures of Science, un projet auquel le professeur est associé. Il collabore également à l'organisation d'un colloque sur la culture scientifique qui se tiendra à Beijing à l'automne 2018.

La CAST, dont le siège social, à Beijing, compte 3000 employés, regroupe des associations savantes, des conseils de recherche et des organisations populaires. Plus de 200 organisations nationales relèvent directement de son autorité. De plus, la CAST supervise 3141 filiales aux niveaux provincial, municipal et de comté, ainsi que 150 000 organisations populaires (dans les villes, les entreprises, les quartiers, les universités et les régions rurales). Chaque année, la CAST et ses filiales organisent en moyenne 30 000 activités académiques. Depuis 2003, le jour national de la science en Chine touche 93 000 000 de personnes en moyenne, soit, en 14 ans, un total cumulé de 1 300 000 000 participants.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE