Rayonnement des sciences

Pierre Chastenay reçoit la médaille Fleming 2017 décernée par le Royal Canadian Institute for Science.

2 Novembre 2017 à 8H54

Pierre ChastenayPhoto: Émilie Tournevache

Le professeur du Département de didactique Pierre Chastenay obtient la médaille Fleming 2017 du Royal Canadian Institute for Science. Ce prix reconnaît sa contribution remarquable pour faire rayonner les sciences et les rendre accessibles au grand public du Québec et du Canada.  

«Pierre Chastenay contribue de façon significative et régulière à l'enseignement, à la communication, au rayonnement et à la promotion des sciences, souligne John Percy, professeur émérite d'astronomie et d'astrophysique à l'Université de Toronto. Il est reconnu et respecté pour ses publications et son implication au sein d'institutions et d'organisations nationales et internationales.»

Passionné par la didactique de l'astronomie, la formation des maîtres au primaire et la médiation scientifique, Pierre Chastenay a été conseiller scientifique au Planétarium de Montréal pendant 25 ans. Il a animé de 2008 à 2016 Le code Chastenay, une émission télévisée faisant état de la recherche en sciences et technologies au Québec. Il anime depuis l'automne 2016 Électrons libres, une autre émission consacrée à la vulgarisation scientifique. En 2014, il a reçu le Prix Raymond-Charrette, remis par le Conseil supérieur de la langue française pour la qualité de ses interventions dans les médias, en 2015 le grade de Chevalier de l'Ordre de la Pléiade, décerné par l'Organisation internationale de la francophonie et au printemps dernier le prix Qilak, décerné par la Société canadienne d'astronomie. Il est également l'auteur de trois ouvrages d'initiation à l'astronomie destinés aux jeunes et vendus à plus de 20 000 exemplaires au Québec et dans la francophonie.

Pierre Chastenay se retrouve en belle compagnie. Parmi les récipiendaires précédents de la médaille Fleming, qui existe depuis 1982, on retrouve des personnalités telles que Fernand Seguin, David Suzuki et Chris Hadfield.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE